Des travaux d'agrandissement de 7,2 millions $ permettront de mieux répondre aux besoins des élèves francophones inscrits dans les divers programmes de l'école secondaire Louis-Riel, à Ottawa.

Les travaux commencent à Louis-Riel

Des travaux d'agrandissement de 7,2 millions $ permettront de mieux répondre, à compter d'août 2018, aux besoins des élèves francophones inscrits dans les divers programmes de l'école secondaire Louis-Riel, à Ottawa.
« Enfin ! Enfin ! Enfin ! Une rénovation ne se fait pas en criant ciseaux », s'est exclamée Linda Savard, la présidente du Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO), visiblement heureuse de procéder à la première pelletée de terre de ce nouveau chantier, devant un parterre d'invités réunis à l'extérieur de l'établissement scolaire.
L'investissement total du gouvernement ontarien de 7,2 millions $, dont 5,8 millions $ en travaux, permettra l'ajout de 12 classes qui pourront d'accueillir 252 places-élèves. Des améliorations seront faites à la bibliothèque, l'aire d'accueil et l'entrée principale, qui seront relocalisées. Le centre d'haltérophilie sera refait.
Le conseil scolaire devrait décider au cours de l'année prochaine ce qu'il adviendra des locaux temporaires en acier qui ont été construits en 1985.
Le directeur de l'école, Roch Pilon, a indiqué que l'établissement doit accueillir 698 élèves en septembre prochain, alors que la capacité devrait passer à plus de 800 avec cette nouvelle construction. 
Le surintendant du CEPEO, Jean-Pierre Dufour, a rappelé que l'école Louis-Riel offre un programme en sports-études. Les installations sportives qui se trouvent sous l'immense dôme comprennent une piste de 400 mètres, et des plateaux sportifs pour diverses disciplines.
« Plusieurs anciens étudiants font leur marque dans diverses disciplines, ce qui démontre l'excellence du programme », a mentionné M. Dufour.
Le député fédéral d'Ottawa-Orléans, Andrew Leslie, a souligné l'importance pour la communauté francophone d'avoir des installations qui répondent à ses besoins. 
Injonction en vigueur
Par ailleurs, l'injonction obtenue en juin 2015 par le CEPEO dans la cause contre l'Ontario Federation of School Athletics Association (OFSSA), pour permettre la participation des élèves du programme sports-études de Louis-Riel à certaines compétitions, est toujours en vigueur.
Le Conseil a eu recours aux tribunaux parce que les critères d'admissibilité de la fédération sportive ontarienne ne tenaient pas compte de la situation particulière des étudiants francophones en situation minoritaire de l'école Louis-Riel. Aucune date pour entendre la cause sur le fond en Cour supérieure n'a encore été fixée. Une décision du tribunal dans ce dossier n'aura aucun impact sur le projet d'agrandissement, a-t-on expliqué au CEPEO.