L’école secondaire Mont-Bleu a été lourdement endommagée lors du passage de la tornade du 21 septembre dernier.

Les élèves de Mont-Bleu pourraient demeurer à Asticou

Le séjour des élèves de l’école secondaire Mont-Bleu au Centre Asticou pourrait bien se prolonger davantage. La Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO) et le ministère de l’Éducation envisageraient de garder les élèves de Mont-Bleu à Asticou de façon permanente.

C’est ce que révèle un document officiel de la CSPO obtenu par Radio-Canada dimanche. Le document en question envisage quatre scénarios possibles. La priorité étant toujours de rénover l’école secondaire Mont-Bleu.

« Personnellement, je n’ai pas vu ce document. Il s’agit d’abord et avant tout d’un aide-mémoire qui nous aide à établir des scénarios en cas d’urgence pour qu’on puisse agir rapidement. C’est sûr et certain que la priorité demeure de rénover Mont-Bleu », explique le président de la CSPO, Mario Crevier, en entrevue avec Le Droit.

« Tout dépend du financement que nous allons recevoir du provincial. Nous sommes encore en attente de l’évaluation du gouvernement. Dès qu’on aura une meilleure idée du montant qu’on va recevoir, on prendra la décision qui s’impose. » Les autres scénarios envisagés par la CSPO et le ministère de l’Éducation impliquent tous la démolition de l’école secondaire Mont-Bleu. M. Crevier assure que cette option n’est pas dans les plans pour l’instant. « Si votre maison passe au feu, votre priorité est de rénover et non de démolir, c’est pareil pour nous. On attend de voir quels sont les moyens qu’on va avoir à notre disposition d’abord. »

M. Crevier affirme aussi que pour l’instant, rien ne change dans le dossier de l’École 041 du Plateau. « Ça demeure une école de quartier à 800 élèves. Peu importe ce qu’on décide de faire dans le dossier de Mont-Bleu, ça ne change rien au fait qu’il faut la bâtir cette école-là. On manque encore de place. »

Le Centre Asticou

Selon M. Crevier, la patience devra être de mise dans le dossier de l’école secondaire Mont-Bleu. « Chaque jour, je demande à mon directeur général s’il a des nouvelles de Québec. On attend pour savoir dans quelle direction on doit aller. Il faut penser aux élèves aussi là-dedans. Aussitôt qu’on a la réponse, on va la transmettre. »

En attendant, la rentrée des élèves de Mont-Bleu au Centre Asticou aura toujours lieu le 3 décembre comme prévu.

Quatre scénarios envisagés par la CSPO et le ministère de l’Éducation :

1— Rénovation de l’école Mont-Bleu

2— Démolition de Mont-Bleu et acquisition du Centre Asticou pour 1400 élèves

3— Démolition de Mont-Bleu, acquisition du Centre Asticou pour 1000 élèves et faire passer le nombre d’élèves de la future école secondaire du secteur du Plateau de 800 à 1400

4— Démolition de Mont-Bleu et reconstruction d’une plus petite école de 1000 élèves et faire passer le nombre d’élèves de la future école secondaire du secteur du Plateau de 800 à 1400