Le ministre de l’Éducation Stephen Lecce
Le ministre de l’Éducation Stephen Lecce

Le gouvernement Ford conclut une entente avec les écoles secondaires

Une entente a été conclue entre le gouvernement de l’Ontario et la Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaires de l’Ontario (FEESO).

La FEESO et le ministre de l’Éducation Stephen Lecce ont annoncé lundi matin en être venu à une conclusion pour le renouvellement des contrats du personnel en éducation.

Cet accord survient après plusieurs mois de conflits sur les contrats des enseignants à propos des conventions collectives, échues depuis le 31 août dernier. 

Il s’agit de la dernière entente entre le gouvernement et un syndicat d’enseignants. 

« Tout au long de ce processus, notre objectif a toujours été de veiller à ce que les jeunes reçoivent la meilleure éducation possible, pour qu'ils puissent développer les compétences nécessaires à leur réussite en salle de classe et dans leurs emplois futurs », a indiqué le ministre Lecce dans un communiqué.

La crise de la COVID-19 a eu un impact sur la conclusion de cet accord avec le gouvernement, selon la déclaration du président de la FEESO, Harvey Bischof. « Nous vivons une période exceptionnelle. Lorsque nous avons entamé les négociations, il y a près d’un an, personne n’aurait pu prédire la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui », a-t-il souligné dans un communiqué. 

 « Bien que cette entente de principe ne réponde pas à toutes nos préoccupations, nous reconnaissons l’environnement actuel dans lequel nous nous trouvons et le besoin de nos élèves pour la stabilité une fois que la présente crise aura passé. »

Par ailleurs, M. Bischof s’est aussi dit reconnaissant du soutien du public envers cette cause. « Grâce au soutien du public et de nos membres, nous avons mené une forte campagne de sensibilisation du public qui soulignait l’approche dangereuse du gouvernement face à l’éducation. En raison de nos efforts combinés, ce gouvernement, bien que tôt dans son mandat et détenant une majorité, a été forcé de revenir sur certaines de ses propositions les plus néfastes. »

Les détails de l’entente n’ont pas encore été révélés. 

Les votes de ratification par les membres de la FEESO se tiendront au mois de mai.