Pour éviter des frais «inutiles» pour les contribuables, Pierre Daoust prévoit retirer sa candidature si une autre personne se manifeste pour le poste de commissaire du district Rivière-Blanche.

L'ancien dg de la CSCV candidat au poste de commissaire

L'ancien directeur général de la commission scolaire au Coeur-des-Vallées (CSCV), Pierre Daoust, briguera de nouveau un poste de commissaire.
M. Daoust a déposé mercredi sa candidature afin de briguer le siège de la circonscription de Masson-Angers Ouest, laissé vacant à la suite du départ d'Éric Antoine. Ce dernier a été élu sans opposition président de la CSCV le 3 avril dernier.
M. Daoust avait annoncé en mars qu'il serait candidat dans le district Rivière-Blanche en vue du scrutin qui devait se dérouler le 8 mai. C'était à condition qu'il soit élu sans opposition, avait-il affirmé, puisqu'il ne pouvait pas forcer la tenue d'élections coûteuses. Charles Côté s'est finalement présenté seul et a remporté sa place autour de la table des élus scolaires.
Cette fois, M. Daoust n'a pas l'intention de se retirer de la course, a-t-il confirmé mercredi. Une autre candidate au poste de commissaire, Lucie Allen Périard, a aussi déposé sa candidature. L'élection partielle pour combler la circonscription 10 de la CSCV aura lieu le 12 juin.