Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La réouverture de l'école Saint-Paul, fermée depuis le 18 mars, a été reportée une seconde fois.
La réouverture de l'école Saint-Paul, fermée depuis le 18 mars, a été reportée une seconde fois.

La liste des cas continue de s'allonger dans le réseau scolaire

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La multiplication des cas de COVID-19 dans les écoles de la région de la capitale fédérale ne semble pas s'estomper, surtout sur la rive québécoise.

En Outaouais, près d'une cinquantaine de nouveaux cas ont été recensés chez des élèves ou des membres du personnel scolaire depuis vendredi, dont 19 uniquement à l'école internationale du Village, dans le secteur Aylmer, fermée par mesure préventive jusqu'au 8 avril en raison d'une éclosion importante. En date de vendredi, cet établissement comptait 49 cas positifs. 

Quant à l'école Saint-Paul, fermée depuis le 18 mars, sa réouverture a été reportée une seconde fois. Le Centre de services scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSSPO) a convenu avec la Direction de la santé publique de prolonger d'une semaine supplémentaire la fermeture de l'école, qui ne rouvrira donc pas avant le retour du congé de Pâques, le 6 avril. 

Ailleurs

Ailleurs sur le territoire du CSSPO, la liste s'est allongée alors que des cas positifs ont aussi été détectés ces trois derniers jours aux écoles Côte-du-Nord, du Marais, Euclide-Lanthier, des Rapides-Deschênes, du Vieux-Verger (3), des Tournesols (2), Lac-des-Fées, de l'Amérique-Française, des Deux-Ruisseaux (2) et Jean-de-Brébeuf, en plus des écoles secondaires Mont-Bleu (2) et Grande-Rivière (2). 

Au Centre de services scolaire des Draveurs (CSSD), une quinzaine de diagnostics ont été confirmés depuis vendredi à l'école polyvalente Nicolas-Gatineau (2) de même qu'aux écoles des Belles-Rives (3), de Touraine (2), du Sommet, du Cheval-Blanc (3), Le Tremplin, de l'Odyssée (2) et du Nouveau-Monde (2).

Après une accalmie de trois semaines, deux premiers cas ont été enregistrés au Centre de services scolaire au Coeur-des-Vallées (CSSCV), soit aux écoles primaires Aux Quatre-Vents, à Gatineau, et St-Pie-X, à Papineauville.

L'école Côte-du-Nord, dans le secteur Hull

Aucun nouveau cas n'a été recensé dans les écoles du Centre de services scolaire des Hauts-Bois-de-l'Outaouais (CSSHBO) depuis le 4 mars. 

Par ailleurs, un établissement d'enseignement privé de Gatineau, le Centre académique de l'Outaouais, est fermé jusqu'au 9 avril en raison de cas de COVID-19. L'école Montessori de l'Outaouais avait indiqué de son côté il y a une dizaine de jours qu'elle fermait par précaution jusqu'au début avril.

Depuis le début de l'année scolaire, environ 670 cas de COVID-19 ont été recensés dans les écoles publiques francophones de l'Outaouais, mais du nombre, près de 150 ont été signalés depuis la mi-mars. Une augmentation en flèche a surtout été constatée dans l'ouest de Gatineau, 75% des cas en milieu scolaire depuis deux semaines provenant d'écoles du CSSPO.

À LIRE AUSSI: Flambée des cas au CSSPO: «nous ne sommes pas en perte de contrôle»

À travers le Québec, 2330 cas actifs étaient recensés dans le réseau scolaire dans la plus récente mise à jour, jeudi dernier. Au total, 1178 classes étaient fermées, une hausse de près de 300 par rapport à la veille. Aussi, 37 écoles sont fermées en totalité ou partiellement.

L'école secondaire publique Louis-Riel, dans le secteur Gloucester, à Ottawa

Plus calme sur la rive ontarienne

Sur la rive ontarienne, la situation est un peu plus stable sur le territoire du Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO), où on dénombre neuf cas actifs et six classes isolées. Les écoles secondaires publiques Gisèle-Lalonde et Louis-Riel sont concernées, notamment, en plus de l'école élémentaire Séraphin-Marion. 

On compte 31 cas actifs et 17 groupes fermés au Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE). Des élèves du Collège catholique Mer-Bleue, de l'école élémentaire Marius-Barbeau, de l'école secondaire catholique Franco-Cité et de l'Académie catholique Notre-Dame (Kemptville) sont par exemple touchés. 

Le Conseil scolaire de district catholique de l'Est ontarien compte quant à lui sept cas actifs dans ses écoles. 

D'un bout à l'autre de l'Ontario, 2129 cas actifs répartis dans 1116 écoles sont répertoriés dans le réseau. Au total, 47 établissements scolaires sont fermés, selon le bilan dressé lundi matin.