En 2015, la garderie Beausoleil située au 333, rue York, a dû fermer ses portes à cause de travaux majeurs à l’édifice.

La garderie Beausoleil attend son permis

Trois ans après sa fermeture, la garderie francophone Beausoleil rouvrira ses portes dans la Basse-Ville. Les nouveaux propriétaires se butent toutefois aux délais administratifs et attendent toujours l’approbation du ministère afin de recevoir leur permis d’opération.

La direction du centre de la petite enfance a commencé les démarches auprès du ministère de l’Éducation un peu avant le mois de novembre 2017. Plus de dix mois plus tard, une réponse se fait toujours attendre.

« Pour obtenir un nouveau permis, ça peut prendre jusqu’à deux ans, déplore Kadija Dualle, directrice du futur centre. Toutes les garderies vivent la même chose. Je comprends que ça prend les vérifications nécessaires, mais il y a une façon de réduire l’attente. À la fin de la journée, c’est la garderie et les parents qui vont payer pour ça. On dit toujours qu’il y a un manque de place en garderie et c’est une des raisons. »

La nouvelle garderie accueillera 63 enfants de 18 mois à 6 ans. Mme Dualle garde bon espoir de recevoir une approbation d’ici la fin du mois de septembre pour pouvoir ouvrir ses portes un mois plus tard.

Les propriétaires opèrent la garderie anglophone Playtime Daycare Centre à Ottawa. Ils ont voulu conserver le nom Beausoleil, pour l’installation de la rue York.

« C’était un nom connu dans le quartier et on voulait garder le même. Ce sera encore une garderie francophone avec le même programme. Je trouvais que ça faisait beaucoup de sens de garder le nom Beausoleil », explique Mme Dualle.

Cette dernière estime qu’il est important d’offrir des places en milieu francophone.

La capacité autorisée des services de garde en centre et en milieu familial atteignait près de 40 000 places en 2017, selon les données de la Ville.

« Les programmes de service de garde de langue française représentent une capacité autorisée d’environ 9000 places, soit 25 % de la capacité totale des fournisseurs de service qui ont conclu une entente avec la Ville », mentionne Jason Sabourin, gestionnaire des services à l’enfance.

Rappelons que la garderie Beausoleil a fermé ses portes en août 2015 à la suite de travaux majeurs qui devaient être effectués à l’édifice.