L’école 036 doit ouvrir ses portes dès la prochaine rentrée, à l’angle des boulevards du Plateau et d’Amsterdam.

La CSPO propose un bassin vide pour l’école 036

La commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO) propose de créer un bassin de fréquentation complètement vide pour sa future école primaire 036, afin qu’elle puisse servir, au moins pendant un an, à accueillir les centaines d’élèves en surplus dans les territoires des autres établissements du quartier du Plateau.

Au printemps dernier, la CSPO a suspendu le processus de consultation visant à définir le nouveau bassin de fréquentation de l’école 036, qui doit ouvrir ses portes dès la prochaine rentrée, à l’angle des boulevards du Plateau et d’Amsterdam. Il avait à l’époque été proposé que les quatre bassins du secteur (du Plateau, des Deux-Ruisseaux, de l’Amérique-Française et du Marais) soient touchés par la création du territoire de fréquentation de l’école 036.

La nouvelle mouture du « document aux fins de consultation » pour créer ce nouveau bassin suggère un autre plan de match, sur lequel la communauté pourra se prononcer lors d’une séance de consultation le 22 octobre prochain.

En gros, le « bassin de démarrage » proposé par la CSPO pour l’école 036 « est une forêt », a indiqué au Droit le commissaire Frédéric Barbeau, qui siège au comité de l’organisation scolaire et du transport de la CSPO. « Le bassin, il n’y a personne dedans et c’est volontaire », a-t-il précisé.

La raison pour laquelle la CSPO propose cette avenue, c’est qu’elle attend de connaître le plan du ministère de l’Éducation pour le déploiement des classes de maternelle quatre ans.

« La réponse pour les maternelles quatre ans va venir dans la prochaine année, et là, il va falloir refaire les bassins, a précisé M. Barbeau. L’objectif, […] c’est d’avoir une stabilité et d’avoir les enfants de maternelle quatre ans dans leur école de quartier, si possible. »

Le président de la CSPO, Mario Crevier, a rappelé qu’à l’heure actuelle, la future école 036 est la seule du Plateau où des classes pour les petits de quatre ans sont officiellement prévues.

En n’ayant aucun élève demeurant dans son « bassin de démarrage », la nouvelle école de 732 places pourra servir pour les centaines d’enfants des bassins des autres établissements primaires du Plateau qui se retrouveront en surplus. Selon les projections actuelles, ils seraient près de 600 enfants répartis dans trois bassins (du Marais, de l’Amérique-Française et du Plateau) à ne pas avoir de place à la prochaine rentrée dans l’établissement associé à leur adresse.

Avec le nouveau « scénario préconisé » par la CSPO, les bassins des écoles du Plateau et des Deux-Ruisseaux ne seraient plus touchés, tandis que « des changements mineurs » seraient apportés à ceux des écoles de l’Amérique-Française et du Marais.

« Bien que des élèves se retrouveraient encore en situation de surplus dans leur école de quartier, il sera possible de gérer les surplus d’élèves à l’intérieur du secteur du Plateau » grâce à l’école 036, précise la CSPO dans le document de consultation.

La redéfinition du bassin de l’école 036 afin d’y inclure des zones habitées pourrait avoir lieu dès l’an prochain, a indiqué M. Barbeau.