La CSD s’approche des deux vagues de transport scolaire

Un autobus scolaire pouvant transporter un maximum d’un élève par quatre banquettes dans le contexte actuel, la commission scolaire des Draveurs (CSD) affirme que si le nombre d’écoliers du primaire continue de croître, elle pourrait être forcée de déroger des horaires habituels et d’organiser deux vagues de transport pour certains circuits. Résultat: certains enfants arriveraient en classe plus tard le matin.

Cette semaine, 716 enfants ont recours au transport scolaire pour se rendre à l’école. On compte environ 12 élèves par autobus puisqu’une flotte de 61 autobus est sur la route pour les emmener à bon port par le biais de 139 différents parcours.

La Commission scolaire indique qu’elle s’approche donc de la limite du nombre d’élèves qui lui est possible de transporter par autobus selon ses horaires réguliers, soit 750.

«Le transport scolaire doit demeurer une option de dernier recours», rappelle la commission scolaire des Draveurs.

Un message a d’ailleurs été envoyé aux parents pour les avertir de la situation à la mi-mai. On pouvait entre autres y lire que «le transport scolaire doit demeurer une option de dernier recours» dans les circonstances exceptionnelles qui prévalent depuis le retour en classe le 11 mai. On y mentionnait qu’en cas de dépassement de la limite, «il est possible que des élèves arrivent après le début des classes puisque plus d’un aller-retour à l’école [serait nécessaire] pour accommoder toutes les demandes».

Un total de 41 élèves sont aussi transportés dans 31 berlines. En raison des mesures de sécurité, un seul enfant à la fois peut monter à bord de celles-ci.

En temps normal, avant la pandémie de COVID-19, un peu plus d’un élève sur trois (36%) du primaire se rendait à l’école en autobus, la CSD comptant un peu plus de 11400 enfants dans ses établissements de ce type. En ce moment, c’est moins d’un élève sur six (16%) qui a besoin du transport scolaire parmi ceux qui sont de retour en classe depuis trois semaines.

L’année scolaire prend fin le 23 juin.