Sylvie Roy et Marc Bédard, de l’Université de Hearst, ainsi que Lise Bourgeois et Lynn Casimiro, de La Cité.

La Cité s’allie à l’Université de Hearst

La Cité et l’Université de Hearst s’allient pour une première fois en signant 25 ententes d’arrimage qui permettront l’octroi de crédits universitaires aux diplômés de plusieurs programmes d’études offerts au collège basé dans la capitale fédérale.

Grâce à cette alliance, les étudiants de La Cité qui le souhaitent pourront mettre la main à la fois sur un diplôme d’études collégiales et un baccalauréat en l’espace de trois, quatre ou cinq ans.

Les ententes d’arrimage concernent les programmes collégiaux de Techniques d’administration des affaires, Administration des affaires (comptabilité, finance, marketing et gestion), Techniques des services policiers, Techniques de réadaptation et de justice pénale ainsi que Techniques de travail social et Techniques de travail social – gérontologie.

Les finissants de La Cité ayant réussi à obtenir une moyenne minimale de 3,2 ou 80 % dans ces programmes seront admissibles dès la 3e année aux programmes de baccalauréat de l’Université de Hearst dans quatre domaines (Administration, Gestion, Enjeux humains et sociaux ainsi que Psychologie).

Pour la présidente de La Cité, Lise Bourgeois, la concrétisation de telles ententes vient répondre à une demande.

« L’hiver dernier, un sondage mené à l’interne auprès des étudiants inscrits dans les programmes de la famille Administration du Collège a révélé que 77 % des répondants avaient l’intention de poursuivre leurs études à l’université après avoir obtenu leur diplôme collégial. Et 70 % d’entre eux désiraient étudier en Ontario », a-t-elle dit.

Le vice-recteur de l’Université de Hearst, Marc Bédard, estime de son côté que ces ententes d’articulation « sont des ponts innovants qui représentent des avantages tant pour les finissants du Collège que pour le marché de l’emploi. »