Kathy Tremblay veut «rendre l’activité physique plus accessible et inclusive».
Kathy Tremblay veut «rendre l’activité physique plus accessible et inclusive».

Kathy Tremblay lance sa propre fondation

Sept ans se sont déjà écoulés depuis sa dernière sortie en Coupe du monde de triathlon. Mais Kathy Tremblay déborde toujours d’énergie.

Il fallait voir l’ancienne double Olympienne bouger jeudi à l’école primaire Pierre Elliott Trudeau de Gatineau. Sourire aux lèvres, elle courait avec une vingtaine d’élèves dans une des cages d’escalier.

Quelques minutes auparavant, la femme âgée de 37 ans venait de leur annoncer dans le gymnase la création de la Fondation Kathy Tremblay. « Pour contrer le décrochage physique chez les jeunes de milieux à risque », a-t-elle expliqué.

La nouvelle entité travaillera en concert avec des écoles en les motivant et en les soutenant dans la création d’un club de course et multisports. Elle offrira aussi un « kit du débutant » à des élèves.

« Une paire d’espadrilles et des vêtements comme un short et un t-shirt », a énuméré Tremblay, qui a attiré l’entreprise Décathlon Canada en tant que partenaire.

Une inscription à une course BougeBouge, une autre initiative de l’ancienne championne canadienne, sera aussi offerte.

Une épreuve de 5 KM de cette série aura justement lieu à Ottawa le 16 février prochain. Plus précisément sur un parcours intérieur au centre Rideau et le centre Shaw.

La Société de transport de l’Outaouais (STO) s’est aussi jointe à la Fondation Kathy Tremblay en offrant des passages gratuits sur ses autobus. Des billets seront distribués à des parents qui accompagneront leurs enfants à la course BougeBouge.

Une douzaine d’écoles devraient être soutenues dans la prochaine année par la Fondation Kathy Tremblay, dont trois en Outaouais. En plus de l’école Pierre Elliott Trudeau, on retrouve l’école Saint-Jean de Bosco de même que l’école secondaire de l’Île.

« Nous voulons rendre l’activité physique plus accessible et inclusive », a noté Tremblay, qui veut faire tomber les barrières à l’adoption des saines habitudes de vie afin de donner une chance égale à tous de grandir et vieillir en santé.