Le gouvernement de l’Ontario a conclu, dimanche soir, un accord avec le syndicat qui représente les employés de soutien des écoles de la province, évitant ainsi une grève de justesse.

Grève évitée dans les écoles ontariennes

TORONTO — Le gouvernement de l’Ontario a conclu, dimanche soir, un accord avec le syndicat qui représente les employés de soutien des écoles de la province, évitant ainsi une grève de justesse.

La province a négocié avec le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) toute la fin de semaine afin de conclure une entente sur le renouvellement de la convention collective. 

Les deux parties sont parvenues à un accord à peine quelques heures avant le déclenchement prévu de la grève, à minuit. Le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, a déclaré que l’accord représentait un «succès», alors que les négociations du même genre avec les principaux syndicats d’enseignants se poursuivent. 

Le syndicat affirme avoir réussi à obtenir de modestes augmentations de salaire et à maintenir son régime de congés de maladie - un point d’achoppement avec les conseils scolaires. 

Un envenimement du conflit de travail aurait conduit 55 000 employés à tenir des piquets de grève et la fermeture de centaines d’écoles.