Les programmes visés qui concernent spécifiquement La Cité sont, entre autres, ceux de Parajuriste, de Journalisme et de Techniques de réadaptation et de justice pénale.

Ententes de mobilité étudiante

Dans le but de faciliter la transition des étudiants collégiaux vers des études universitaires, La Cité, le Collège Boréal et l'Université Saint-Paul (USP) ont annoncé mercredi la signature d'un nouveau pacte comprenant un total de 32 ententes de mobilité étudiante.
L'accord entre les trois institutions ontariennes permettant l'octroi systématique de crédits universitaires aux diplômés de certains programmes offerts à La Cité et au Collège Boréal, davantage d'étudiants pourront compléter leur parcours académique en l'espace de quatre ans. 
Cette nouvelle entente concerne quatre programmes de l'Université Saint-Paul, soit les baccalauréats en communications sociales, en études de conflits, en éthique publique ainsi qu'en relations humaines et spiritualité. 
La nouvelle entente globale d'articulation comprend huit ententes communes entre l'USP et le collège La Cité et le Collège Boréal ; 12 ententes exclusives entre l'USP et le collège La Cité ; ainsi que quatre ententes exclusives entre l'USP et le Collège Boréal.
Les ententes communes touchent les programmes Éducation en services à l'enfance, Techniques d'éducation spécialisée, Soins paramédicaux, Techniques de travail social et Techniques des services policiers.
Les programmes visés qui concernent spécifiquement La Cité sont, entre autres, ceux de Parajuriste, de Journalisme et de Techniques de réadaptation et de justice pénale, alors qu'au Collège Boréal, il s'agit par exemple des programmes Gestion des ressources humaines - postdiplôme ainsi qu'Études sur la paix et conflits. 
À titre d'exemple, les diplômés de La Cité en Techniques de réadaptation et de justice pénale auront droit à un maximum de 60 crédits s'ils décident de poursuivre un baccalauréat en relations humaines et spiritualité à l'USP.