Le président de la CSPO, Mario Crevier

École secondaire du Plateau: une demande pour «au moins» 600 places de plus

Le conseil d’établissement de l’école primaire des Deux-Ruisseaux demande à la Commissaire scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO) de « reconsidérer » les plans de la future école secondaire du Plateau afin d’y ajouter au moins 600 places.

Alors que le conseil municipal doit adopter ce mardi le plan d’implantation et d’intégration architecturale de l’école secondaire 041 et que la vente du terrain par la Ville doit avoir lieu ce printemps, les commissaires de la CSPO devront se pencher sur une requête qui chamboulerait les plans prévoyant l’ouverture d’un établissement de 810 places en septembre 2021.

À LIRE AUSSI

Un «compromis» pour que l'école secondaire du Plateau ouvre en 2021

Les parents membres du conseil d’établissement de l’école des Deux-Ruisseaux ont voté, lundi soir, pour une résolution demandant à la CSPO de « reconsidérer sans attendre les plans actuels pour l’école 041 afin de construire une école secondaire comprenant au moins 1400 places », dans l’espoir de « répondre aux besoins présents et futurs ».

Une consultation sera organisée ultérieurement pour définir le bassin de fréquentation de l’école, mais la CSPO sait déjà qu’elle ne pourra pas accueillir les élèves provenant de toutes les écoles primaires du Plateau. De nombreux parents dénoncent cette situation, qui fera en sorte que des élèves demeurant près de l’école 041 devront prendre l’autobus pour fréquenter un autre établissement.

Le président de la CSPO, Mario Crevier, a fait savoir que le scénario prévoit actuellement qu’une bonne partie du bassin de l’école des Deux-Ruisseaux continuera d’être associée à l’école secondaire Mont-Bleu. En ce qui concerne les élèves de l’école primaire du Plateau,  M. Crevier  avait récemment indiqué qu’ils iraient aussi à Mont-Bleu, mais il a précisé lundi qu’ils continueront plutôt d’aller à l’école secondaire de l’Île.

La commissaire scolaire Nathalie Villeneuve s’est dite « surprise » de la résolution adoptée par le conseil d’établissement de l’école des Deux-Ruisseaux, lors d’un vote où les membres du personnel se sont abstenus.

« Ce n’est pas la première fois qu’on dit que l’école 041 sera une 810 places », a-t-elle réagi. Affirmant comprendre « la déception des gens », Mme Villeneuve ne voit pas comment la CSPO peut se lancer dans une révision du projet sans accroître la pression du manque d’espace. « Si on refait les plans, on oublie l’ouverture en 2021, affirme-t-elle. […] Ma crainte, c’est que si on recule sur ce projet-là, qu’il n’y en ait pas du tout d’école. »