En livrant l’école 036 à la fin de l’été 2019, la CSPO n’aura pas à faire face à un déficit de 440 places dans le Plateau, un scénario qui se serait traduit par l’accueil de 140 élèves de plus dans ses quatre écoles du secteur.

École primaire dans le Plateau: la CSPO fait une offre pour un terrain

Ce devrait, en principe, n’être plus qu’une formalité avant que la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO) puisse lancer un appel d’offres pour la construction de l’école primaire 036 dans le secteur du Plateau.

Les commissaires ont approuvé mercredi soir une offre d’achat de 4,7 millions $ pour un terrain d’un peu plus de 16 000 mètres carrés situé à l’intersection des boulevards du Plateau et Amsterdam. 

« Ce n’est pas encore officiel, on doit attendre la réponse de la partie adverse (Construction Junic), qui doit faire la demande à la Ville pour son projet résidentiel, mais c’est de bon augure. Ça va très bien. On s’attend à avoir un retour d’ici vendredi », de dire le vice-président de la CSPO, Mario Crevier. 

Ce dernier rappelle que l’objectif demeure toujours que l’établissement d’une capacité de 650 élèves ouvre ses portes à temps pour la rentrée scolaire 2019. 

« On veut que les pelles soient dans la cour en septembre, voire octobre au plus tard. C’est toujours dans la mire. Oui, c’est assez serré, mais au moment où on se parle, c’est faisable. Les classes seront prêtes, peut-être que le gymnase non. Les enfants vont pouvoir aller à l’école », a-t-il commenté. 

En livrant l’école 036 à la fin de l’été 2019 tel qu’initialement appréhendé, la CSPO n’aura pas à faire face à un déficit de 440 places dans le Plateau, un scénario qui se serait traduit par l’accueil de 140 élèves de plus dans ses quatre écoles du secteur (du Marais, de l’Amérique-Française, des Deux-Ruisseaux et du Plateau). Des classes de musique, par exemple, auraient été converties en salles de classe. Un agrandissement par l’intérieur qui n’aurait pas été suffisant pour régler le problème, si bien que 300 écoliers auraient dû être déplacés à l’extérieur du Plateau à la rentrée 2019. 

La CSPO est aussi en attente d’une réponse de Québec pour la construction d’une autre école primaire, toujours dans l’ouest de son territoire. La prochaine vague d’annonces d’investissements est prévue au début de l’été.