Il n'y a rien d'anormal dans les délais pour l'obtention des certificats d'autorisation, selon la ministre Stéphanie Vallée.

École à Val-des-Monts: rien d'anormal dans les délais, dit Vallée

Le délai de traitement pour l'obtention de certificats d'autorisation du ministère de l'Environnement n'est pas plus long que la normale dans le dossier de la construction de la nouvelle école primaire à Val-des-Monts, affirme la ministre responsable de l'Outaouais, Stéphanie Vallée.
Ces documents, lesquels permettront de donner le feu vert à la Commission scolaire des Draveurs (CSD) pour déployer les pelles mécaniques et entamer la construction de l'édifice, ont été demandés au ministère les 19 et 20 juillet dernier, a-t-elle indiqué dans un entretien sollicité au Droit
« Ça fait un mois et demi et il y a plusieurs échanges entre le ministère et le consultant embauché par la CSD. L'analyse des demandes (l'une pour le système de traitement de l'eau potable et l'une pour les eaux usées) suit son cours. Le ministère fait un suivi très rigoureux. C'est un peu plus long, car il y a eu plusieurs demandes de compléments d'information de la part du ministère, ce qui est normal quand le dossier est plus complexe. Il y en a eu une pas plus tard que vendredi dernier », lance Mme Vallée, qui ajoute que la demande n'est pas coincée dans la machine gouvernementale. 
Précisant qu'il ne lui appartient pas de juger du plan B que compte mettre en place la commission scolaire (transfert temporaire des écoliers à l'édifice Brébeuf à Gatineau) advenant que la construction de l'école de 450 élèves ne soit pas achevée à temps pour la rentrée 2018, la ministre ajoute cependant qu'elle comprend la déception des parents. Elle rappelle du même coup que l'annonce du financement d'un nouvel établissement dans la municipalité de 12 000 âmes a eu lieu il y a plus de quatre ans. 
Le président de la CSD, Claude Beaulieu, indique que les compléments d'information exigés par le ministère seront acheminés d'ici lundi et qu'une fois l'exercice fait, l'autorisation de commencer les travaux devrait suivre peu après. L'appel d'offres sera aussi alors lancé.