Des étudiants de l’UQO associés aux Cowboys Fringants

Le logo de la Fondation des Cowboys fringants est «gatinois».

Un étudiant en design graphique de l’ÉMI (l’École multidisciplinaire de l’image, afiliée à l’UQO) a conçu le logo de la Fondation des Cowboys Fringants. Cet étudiant, Cédric Guèdègbé, a remporté un concours organisé pour réaliser le logo. 

Une autre étudiante de l’ÉMI, Valérie Bednar-Roy, verra l’image qu’elle conçue être reproduite sur des t-shirts liés aux Cowboys Fringants. Les deux concours avaient été organisés par l’enseignane à l’ÉMI Valérie Yobé et par le bassiste des Cowboys, Jérôme Dupras, qui enseigne aussi à l’université du Québec en Outaouais.

D’autres étudiants ont réalisé des affiches et des logotypes, 

Quatre de ces affiches ont été retenues pour alimenter une campagne de promotion autour de l’initiative Artistes pour le climat, qu’ont lancée les Cowboys Fringants il y a quelques années pour atténuer l’empreinte écologique des tournées de spectacles par la plantation d’arbres. Ces affiches sont signées Émilie Goupil-Nantel (grand gagnant), Rae-Ruggles, Kylah Rae-Ruggles et Sandrine Rodrigue.

Une vingtaine de créations étudiantes seront exposées ce jeudi 12 décembre dans le lobby de la Salle Odyssée, jour où la formation musicale est attendue pour donne un concert (à guichets fermés).

« Nous sommes très heureux de cette rencontre entre les étudiants de l’ÉMI et les Cowboys Fringants», a réagi le guitariste de la bande, Jean-François Pauzé. «Nous avons été touché et émerveillé par leurs propositions artistiques et leur vision des enjeux de protection de l’environnement», poursuit le principal auteur-compositeur du quartet. La Fondation des Cowboys Fringants se consacre à la préservation de l’environnement. 

Le public pourra découvrir une campagne destinée aux artistes qui veulent adopter des comportements écoresponsables. 

Renseignements : uqo.ca/nouvelles/36023