Certains élèves du secondaire pourront retourner en classe avant les vacances d’été.
Certains élèves du secondaire pourront retourner en classe avant les vacances d’été.

Des élèves du secondaire de retour à l’école cette semaine

Les établissements ont beau être fermés jusqu’à la rentrée au début septembre, quelques dizaines d’élèves du secondaire seront de retour à l’école cette semaine en Outaouais.

Le ministère de l’Éducation a donné son feu vert il y a quelques jours pour que soient accueillies certaines catégories d’élèves, soit ceux qui apprennent un métier, suivent une formation préparatoire au travail ou sont en intégration à l’éducation des adultes, par exemple. Les enfants des centres jeunesse ou qui présentent un handicap pourront aussi retourner en classe. Comme dans le cas des milliers d’élèves du primaire qui ont recommencé l’école depuis le 11 mai dans la région, il s’agit toutefois d’un retour sur une base volontaire.

Au moins 80 élèves retourneront dans leur établissement respectif dès mercredi, selon les données fournies au Droit.

C’est à la commission scolaire des Draveurs (CSD) qu’ils seront les plus nombreux à effectuer un retour d’une durée d’à peine trois semaines. Au total, 48 élèves reprendront le chemin de l’école. Il s’agit d’un taux de fréquentation avoisinant les 50%.

On compte 29 inscriptions dans les quatre écoles secondaires de la commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO). En temps normal, la clientèle se chiffre à 138 adolescents.

Le secrétaire général de la commission scolaire au Coeur-des-Vallées (CSCV), Jasmin Bellavance, affirme que certains élèves du secondaire seront de retour prochainement dans les écoles de l’organisation, mais qu’il n’est pas en mesure d’avancer un nombre pour l’instant.

«Les écoles travaillent activement à valider quels élèves seront de retour parmi ceux qui sont ciblés ainsi que les modalités de ce retour».

Du côté de la commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais (CSHBO), on indique que les élèves de ces catégories «ont complété leur formation en lien avec le régime pédagogique qui a été modifié».