Le plus important programme de bourses d’études destiné aux étudiants de la francophonie canadienne sera de retour pour une 23e année.
Le plus important programme de bourses d’études destiné aux étudiants de la francophonie canadienne sera de retour pour une 23e année.

Des bourses pour récompenser des étudiants de la francophonie canadienne

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Le plus important programme de bourses d’études destiné aux étudiants de la francophonie canadienne sera de retour pour une 23e année.

La Fondation Baxter et Alma Ricard lance officiellement la 23e édition de ce programme qui récompense chaque année des étudiants universitaires de 2e et 3e cycle originaires des communautés francophones en situation minoritaire du pays.

« À ce jour, plus de 23 millions de dollars ont été octroyés en bourses à des francophones hors Québec, perpétuant ainsi le rêve des Franco-Ontariens Baxter et Alma Ricard d’assurer la réussite académique et financière des jeunes francophones du pays », indique le président de la Fondation, André Desmarais.

La bourse a été créée par Alma Ricard le 15 décembre 1998, à Sudbury.

« Les sommes accordées ont permis jusqu’à maintenant à quelque 350 lauréats d’étudier dans les meilleures universités de la planète, dans une multitude de langues, sans avoir trop à se soucier d’éventuelles difficultés financières », explique le directeur général de la Fondation, Alain Landry.

Les étudiants qui veulent avoir accès à ces bourses ont jusqu’au 1er décembre pour poser leur candidature. Ils doivent démontrer qu’ils ont terminé avec succès des études universitaires et qu’ils demeurent engagés au sein de leur communauté. 

Les instructions relatives à la mise en candidature se trouvent sur le site web de la Fondation Baxter et Alma Ricard.