La nouvelle école secondaire 041 est située à l’angle des boulevards du Plateau et de l’Amérique-Française.
La nouvelle école secondaire 041 est située à l’angle des boulevards du Plateau et de l’Amérique-Française.

CSSPO: les écoles 040 et 041 n'ouvriront pas avant 2022

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
Plusieurs familles des secteurs Hull et Aylmer diront qu’il y a un air de déjà-vu: l’échéancier pour la construction des nouvelles écoles secondaires 040 et 041 est repoussé. Les deux établissements ne pourront respectivement accueillir leurs premiers élèves qu’en janvier et septembre 2022, annonce le Centre de services scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSSPO).

Les craintes du printemps dernier se confirment puisque la pandémie de COVID-19 est la cause à pointer du doigt dans les deux cas. Les retards accumulés dans les travaux à la suite de la mise en pause forcée des chantiers institutionnels durant près de deux mois occasionnent le report de l’ouverture de ces deux écoles dont la construction s’est entamée en décembre et janvier dernier.

Dans le cas de l’école 041, située à l’angle des boulevards du Plateau et de l’Amérique-Française, l’entrepreneur Pomerleau a cependant averti le CSSPO que des défis liés à la complexité du terrain compliquent davantage les choses, si bien que les écoliers n’y mettront pas les pieds avant le début de l’année scolaire 2022-2023, soit un an plus tard que prévu.

«Il n'y a pas que la COVID. On savait déjà que c'était un terrain qui amenait certains enjeux, à la suite des études de sol. C'était déjà planifié qu'il s'agissait d'une école construite sur pieux, sauf que lorsqu'on a commencé à creuser pour s'assurer de la solidité de la fondation, on s'est rendu compte qu'il fallait creuser beaucoup plus creux que prévu au départ pour que ce soit bien ancré. On ne pouvait pas le savoir à l'avance. Juste en passant en face, on pouvait constater que ça avançait beaucoup moins rapidement que prévu. Ç'a eu un effet domino sur plein d'autres aspects, il a fallu ajouter un système de drainage», explique la directrice générale, Nadine Peterson.

Consciente que les gens vont être déçus et qu'on ne peut pas «tout mettre sur le dos de la pandémie», elle tient à rappeler que ce nouveau chapitre n'est pas associé à «une mauvaise planification ou à des fautes professionnelles» mais bien à des »éléments hors du contrôle de quiconque. 

Non seulement la fermeture des chantiers en avril et mai a fait mal, mais elle rappelle que les problèmes d'approvisionnement en matériaux et le manque de main-d'oeuvre a qu'on le veuille ou non eu des conséquences sur l'échéancier de base.

L'école pourrait de tout de même être prête au début du printemps 2022, dit-elle, mais il restera les étapes de l'aménagement intérieur et on ne souhaite pas chambouler l'année scolaire des écoliers en les déménageant de locaux à quelques mois des vacances. 

L'ouverture de école secondaire 040 dans le secteur Aylmer est aussi retardée.

La livraison de l’école 040, érigée près du Centre aquatique Paul-Pelletier, dans le secteur d’Aylmer, sera aussi retardée, mais dans une moindre mesure. Après discussion et évaluation avec l’entrepreneur Boless, le CSSPO en vient à la conclusion que l’édifice pourra ouvrir quatre mois plus tard qu’initialement anticipé, en janvier 2022.

«Ça avance drôlement bien. On va voir comment ça évolue. Le scénario qu'on présente aujourd'hui, c'est le plus pessimiste, car on ne veut pas faire des promesses dans le vide et être obligés de revenir dans les médias. Si on est en mesure d'annoncer plus tard quelque chose de plus optimiste, ce sera intéressant», commente-t-elle.

Échéancier respecté pour l’école 036

Par ailleurs, bonne nouvelle pour les parents et élèves du secteur du Plateau, les travaux de construction de l’école primaire 036 sont à un stade suffisamment avancé pour que l’organisation annonce qu’elle ouvrira comme prévu lors de la rentrée de septembre prochain. L’établissement qui pourra accueillir jusqu’à 740 élèves est situé sur un terrain voisin de l’école 041, près de l’intersection des boulevards du Plateau et Amsterdam.

«Il faut se rappeler qu'elle est rattachée à un nouveau bassin qui n'a pas d'élèves, c'est un peu comme une école de surplus. Il n'y a pas de jeunes en attente officielle d'y entrer, alors c'est un peu moins pire», de dire Mme Peterson.

Ces nouveaux échéanciers amènent le CSSPO à amorcer un processus d'analyse des options possibles pour gérer les surplus tant au primaire qu'au secondaire l'an prochain. Plusieurs scénarios sont sur la table et les conseils d'établissement des écoles concernées seront consultés.

«Il y a par exemple des endroits où on comptait se départir de classes modulaires, alors on ne pourra peut-être pas le faire. L'école 036, il va falloir que je l'occupe, mais avec quelle clientèle, c'est ce qu'on doit analyser. On est dans un contexte particulier, la clientèle est tellement en croissance d'une année à l'autre», indique-t-elle.

À LIRE AUSSI: La nouvelle école 036 accueillera-t-elle des élèves du primaire en 2021 ?

L’organisation prévient que toutes les décisions seront communiquées à temps pour les inscriptions de la prochaine année scolaire.

Par ailleurs, le CSSPO dit poursuivre ses négociations avec la Ville pour dénicher des terrains pour les écoles primaires 037 (projet de la Croisée, Aylmer) et 038 (au nord du chemin Pink, Aylmer).