Construire une seule classe peut coûter jusqu’à 2 millions $ de fonds publics, soutient le premier ministre québécois François Legault.

Coût de construction d’une seule classe: jusqu’à 2 millions$, dit Legault

QUÉBEC - L’éducation a son prix, un prix qui peut donner le tournis quand on tente de savoir à combien revient la construction d’une classe au Québec.

Ainsi, construire une seule classe peut coûter jusqu’à 2 millions $ de fonds publics, a soutenu le premier ministre François Legault, mercredi, en Chambre.

En moyenne, cependant, il devrait en coûter moins de la moitié de cette somme, soit 800 000 $, a-t-il nuancé.

L’an dernier, en campagne électorale, il affirmait toutefois que le prix moyen de construction d’une classe ne dépasserait pas 122 400 $, s’il était élu.

Au bas mot, une nouvelle classe pourrait en fait coûter aussi peu que 100 000 $, calculait le premier ministre mercredi.

La variation de prix vaut pour tous les niveaux, qu’il s’agisse d’une classe de maternelle 4 ans, d’une maternelle 5 ans ou d’une classe du primaire, a-t-il fait valoir, durant la période de questions, en réponse à une interrogation de l’opposition.

La veille, on apprenait aussi que la Commission scolaire de Montréal (CSDM) allait construire quatre classes de maternelles 4 ans pour un montant total de 5,4 millions $, soit 1,3 million $ par classe.

«Une classe, en moyenne, au Québec, ça peut partir de 100 000 $ par classe, puis ça peut aller jusqu’à 2 millions $ par classe. La moyenne, c’est 800 000 $ par classe», a résumé le premier ministre mercredi.

Il a précisé qu’il fallait éventuellement tenir compte de différentes variantes, comme la disponibilité de locaux, la construction de casiers ou l’agrandissement d’un corridor menant à la classe.

M. Legault a ajouté que le montant moyen de 800 000 $ par classe était le même lors du règne libéral.

Les partis d’opposition n’ont pas tardé à sortir leur calculatrice.

L’opposition libérale a dit que «chaque nouvelle classe pourrait maintenant coûter jusqu’à 1,3 million $, jusqu’à 10 fois l’estimé du premier ministre», a fait valoir la députée Marwah Rizqy.

«Au diable la dépense!», a conclu la députée péquiste de Joliette, Véronique Hivon, porte-parole en ce domaine, en constatant le «dérapage» financier parrainé par le gouvernement pour construire son réseau de maternelles 4 ans, à n’importe quel prix.

En comparaison, elle a calculé que le coût de construction d’un Centre de la petite enfance (CPE), pouvant accueillir 10 groupes d’enfants, était de 1,2 million $, soit «moins cher qu’une seule classe de maternelle 4 ans».

«Comment justifier un tel dérapage?», a demandé en point de presse Mme Hivon, qualifiant l’engagement du gouvernement en ce domaine de véritable «obsession».

La députée libérale Marwah Rizqy a renchéri pour affirmer qu’en calculant un coût de «1,3 million $ par classe de maternelle 4 ans pour six élèves, ça commence à coûter très cher le pied carré. Il y a clairement des entrepreneurs en construction qui aujourd’hui sont très, très, très heureux de la promesse de M. Legault».

Selon elle, le premier ministre «a trompé les Québécois, en sachant très bien que son estimation était irréaliste», quand il parlait en campagne électorale d’un coût moyen par classe de 122 400 $.