Les élèves de l'école secondaire Mont-Bleu sont logés temporairement au Centre Asticou.
Les élèves de l'école secondaire Mont-Bleu sont logés temporairement au Centre Asticou.

Centre Asticou : le CSSPO renouvelle le bail jusqu’en décembre 2021

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Le gouvernement fédéral prolonge la période de disponibilité du Centre Asticou pour les élèves de l’école secondaire Mont-Bleu jusqu’en décembre 2021.

Services publics et Approvisionnement Canada indique qu’il en est venu à une entente avec le Centre de services scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSSPO) pour permettre aux élèves d’y demeurer plus longtemps si les travaux de réparation de l’école secondaire Mont-Bleu ne sont pas achevés avant la rentrée 2021.

« On demeure ouvert à toutes discussions et tout accommodement qui peut pallier aux besoins du CSSPO », a indiqué au Droit le secrétaire parlementaire de la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Steven MacKinnon.

« On veut être de bons partenaires, mais aussi de bons voisins. On est chanceux ici d’avoir une installation comme le Centre Asticou à proximité du site de l’école Mont-Bleu qui peut accommoder ces besoins. Ce n’est pas toutes les communautés qui ont ce luxe. »

La réouverture de l’École secondaire Mont-Bleu en 2021 est loin d’être garantie.

M. MacKinnon ajoute que la possibilité de prolonger le bail liant le CSSPO au Centre Asticou au-delà de décembre 2021 demeure une option envisageable.

Lorsqu’interpellé par Le Droit mardi, le CSSPO s’est fait avare de commentaires autant sur la situation entourant le Centre Aticou que sur l’état des travaux de réparation à l’école secondaire Mont-Bleu. Le CSSPO n’a pas voulu confirmer ni infirmer que l’école serait prête pour la rentrée 2021 comme prévu.

Le Droit indiquait le mois dernier que la réouverture de l’établissement en 2021 était loin d’être garantie en raison notamment des importants délais dans les travaux entraînés par la pandémie de COVID-19.

La directrice générale du CSSPO, Nadine Peterson avait alors mentionné que l’option de garder les élèves de Mont-Bleu à Asticou une année supplémentaire « a toujours été une possibilité » et que plus de détails devraient être fournis « vers la mi-septembre » concernant la réouverture éventuelle de l’école.

Rappelons que les élèves de l’école secondaire Mont-Bleu sont relogés depuis deux ans au Centre Asticou après que leur établissement eut été fortement endommagé par un incendie en septembre 2018.

Manque d’espace

Au début du mois d’août, Le Droit soulevait que le manque d’espace disponible au Centre Asticou compliquait l’implantation de mesures sanitaires sécuritaires pour les élèves. Résultat : les élèves de quatrième et cinquième secondaire ne peuvent aller en classe qu’une semaine sur deux.

M. MacKinnon souligne que des discussions sont toujours en cours afin de trouver une façon d’agrandir l’espace disponible pour les élèves dans le Centre Asticou.

« Ces discussions-là vont bon train et j’anticipe une entente dans un avenir très rapproché », lance M. MacKinnon.

Cette entente permettrait aux 400 élèves de quatrième et cinquième secondaire de l’école Mont-Bleu d’aller à l’école à temps plein, tout en respectant les consignes sanitaires de la Santé publique du Québec.