La situation risque d'être difficile dans les écoles - comme dans tous les endroits non climatisés - jusqu'au milieu de la semaine.

Canicule: les absences ne seront pas comptabilisées

Les parents de milliers d'élèves de l'Outaouais qui souhaiteront garder leurs enfants à la maison en raison de la chaleur accablante qui continuera de sévir mardi pourront le faire sans que les absences ne soient comptabilisées.
La journée de lundi aura été le prélude d'un début de semaine très chaud dans les écoles de la région. À 14h, le mercure atteignait 33 degrés Celsius dans la région de Gatineau-Ottawa. Avec l'humidex, on ressentait 39. Aux quatre coins de la région, les écoliers ont enduré le poids de cette chaleur dans les établissements où les classes ne sont pas climatisées.
Les commissions scolaires des Portages-de-l'Outaouais (CSPO), des Draveurs (CSD), au Coeur-des-Vallées (CSCV) et Western Québec (CSWQ) ont toutes émis une directive similaire pour les parents qui décideront de ne pas envoyer leurs enfants à l'école mardi. Les établissements restent ouverts, indiquait-on lundi, mais les absences ne seront pas inscrites au dossier des élèves qui ne seront pas en classe.
La consigne vaut pour à peu près tous les établissements de ces commissions scolaires. Seule la CSPO a précisé que cette mesure vaut spécifiquement pour ses écoles primaires et l'école secondaire des Lacs.
La CSD souligne dans son avis aux parents que la décision de garder ses écoles ouvertes a été prise après consultation avec les autorités de santé publique, tout en considérant les règles établies par la Commission des normes, de la santé et de la sécurité au travail.
Les commissions scolaires affirment suivre la situation « d'heure en heure », puisque la situation risque d'être difficile dans les écoles - comme dans tous les endroits non climatisés - jusqu'au milieu de la semaine. Environnement Canada prévoit un maximum de 31°C avec une température ressentie de 40 pour la journée de mardi, et un mercure devant atteindre 29 pour mercredi.
« Bien qu'il n'existe pas de normes gouvernementales en ce qui a trait à la température ambiante maximale en salle de classe, plusieurs actions sont actuellement mises en place afin de maximiser l'air frais à l'intérieur des locaux des établissements », a souligné la CSPO.
Les élèves sont invités à apporter une bouteille d'eau réutilisable à l'école. Il est également recommandé qu'ils portent des vêtements pâles et un chapeau.
« Toutes les mesures envisageables seront mises de l'avant afin d'amoindrir les désagréments reliés à la canicule qui sévit présentement en Outaouais, a pour sa part assuré la CSD. En plus de veiller à ce que les élèves demeurent bien hydratés, les employés demeureront en état de veille afin d'assurer leur sécurité. »
À la CSCV, on ajoutait que les directions étaient invitées à prendre les mesures qu'elles jugent appropriées, par exemple en amenant les élèves dans une bibliothèque climatisée.
À la Direction de santé publique de l'Outaouais, la conseillère en santé environnementale Fanny Humbert abonde dans le même sens. Elle note que les recommandations destinées à la population en général valent aussi pour les écoles, où une attention particulière doit être accordée à l'hydratation.
Sur la rive ontarienne, le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) précise que bien que la majorité de ses écoles soient climatisées, des mesures de prévention ont été déployées. Par exemple, il a été demandé au personnel d'adapter les activités et de réduire au minimum l'utilisation d'équipement qui dégage de la chaleur.
Il faudra attendre à jeudi pour que le mercure baisse considérablement. Les températures maximales prévues de jeudi à dimanche varient entre 13 et 18°C.
Avec Daniel LeBlanc, Le Droit