L'école primaire 036 ne pourra pas ouvrir avant 2021, confirme la CSPO.
L'école primaire 036 ne pourra pas ouvrir avant 2021, confirme la CSPO.

Autre report de l'ouverture de l'école 036: des classes modulaires envisagées dans le Plateau

L’ouverture de l’école primaire 036 dans le Plateau, à Gatineau, est une fois de plus reportée. Il est maintenant assuré qu’aucun élève ne pourra y mettre les pieds avant 2021, ce qui force la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO) à envisager l’installation d’une douzaine de classes modulaires l’an prochain dans les établissements du quartier.

La CSPO a déjà visé une ouverture de l’école 036 pour 2019. Le processus d’acquisition du terrain situé près de l’intersection des boulevards du Plateau et d’Amsterdam s’est avéré plus ardu que prévu, de sorte que les autorités scolaires ont ensuite parlé de 2020. Les dirigeants de la commission scolaire confirment maintenant que ce ne sera pas avant la rentrée 2021.

Le directeur général de la CSPO, Jean-Claude Bouchard, a expliqué en entrevue que les plans initiaux ont été chamboulés par la volonté de Québec de déployer des classes de maternelle quatre ans partout en province.

En ajoutant quatre locaux pour les petits de quatre ans, la CSPO prévoyait une superficie accrue d’environ 300 mètres carrés. Ce plan de match a été approuvé par Québec avant que les « devis techniques soient connus », a fait savoir M. Bouchard. Le ministère a toutefois avisé tout récemment l’organisation qu’elle avait la possibilité d’avoir 385 mètres carrés de plus.

Selon M. Bouchard, la CSPO pouvait donc faire un choix « court terme » afin d’ouvrir l’école en 2020, ou faire « un choix pour les 50 prochaines années » en augmentant la superficie des aires communes. « Le conseil [des commissaires] a fait un choix judicieux », estime le directeur général de la CSPO.

Le lancement de l’appel d’offres pour la construction de l’école 036 doit avoir lieu en « décembre ou janvier ».

Importants surplus

Ces changements représentent toutefois un véritable casse-tête dans ce secteur en pleine croissance démographique. 

Dans un document préparé en vue d’une consultation sur la refonte des bassins de fréquentation dans le Plateau, la CSPO indiquait que pour l’année scolaire qui s’amorce dans quelques semaines, un déficit de plus de 400 places affecte les écoles du quartier (du Plateau, des Deux-Ruisseaux, de l’Amérique-Française et du Marais).

En accueillant quelque 416 élèves si l’ouverture avait lieu à l’automne 2020, l’école 036 aurait permis à la CSPO de respirer un peu mieux, au point où on anticipait que 84 places resteraient disponibles dans les écoles du quartier cette année-là. Certaines auraient quand même affiché des surplus, surtout dans l’ouest du territoire (écoles de l’Amérique-Française et du Marais).

Jean-Claude Bouchard a fait savoir qu’afin de répondre aux importants surplus prévus pour la rentrée 2020, « une douzaine » de classes modulaires pourraient être installées dans le quartier. Le directeur général de la CSPO affirme qu’à l’heure actuelle, il est envisagé de les installer aux écoles du Plateau et de l’Amérique-Française, un plan qui « peut changer », précise-t-il.

« Le ministère nous dit que s’il y a un besoin, [il] va collaborer », a ajouté M. Bouchard. Les coûts pour avoir des locaux modulaires pour une seule année seront plus élevés que lorsque la CSPO en a besoin pour une plus longue période, puisque l’installation et le démontage sont ce qui occasionne les plus grosses dépenses, a-t-il précisé.