L'école 036 doit ouvrir ses portes dès la prochaine rentrée, à l’angle des boulevards du Plateau et d’Amsterdam.

Autre rebondissement dans le dossier de l’école 036 à la CSPO

La saga entourant l’ouverture de l’école 036 de la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO), dans le quartier du Plateau, se poursuit.

Après avoir fait volte-face à la fin août en annonçant lors d’une séance extraordinaire du conseil des commissaires que l’établissement de 750 élèves pourrait ouvrir à temps pour la rentrée 2020 plutôt que 2021 tel qu’anticipé, voilà que la CSPO pourrait être forcée de revenir à la case départ. 

La facture pour la construction de l’école primaire a bondi de 30% et la CSPO attend toujours une réponse de la part de Québec pour obtenir le financement manquant. 

On parle d’un montant additionnel d’environ 4,5 millions $. Indiquant que «le temps presse», le président Mario Crevier a confirmé l’information au Droit, vendredi, disant espérer obtenir une réponse du ministère de l’Éducation pas plus tard que lundi. 

«C’est en analyse. Au moment où l’on se parle, on n’a pas encore l’autorisation. Ça retarde encore le projet et l’hiver s’en vient. Si tout avait été sous contrôle, les travaux devaient commencer cette semaine. Mais je ne lance pas la serviette, je suis encore optimiste. J’ai confiance qu’on peut bâtir une école qui ne sera peut-être pas prête à 100% mais qui sera sécuritaire. Par contre, s’il manque plus que le gymnase, ce ne sera pas possible», dit-il, rappelant qu’un établissement a déjà été érigé en l’espace de dix mois. 

Les deux soumissionnaires pour le projet sont les Industries CAMA (17,3 millions $) et Boless (17,7 millions $). M. Crevier rappelle que la clientèle de la CSPO a augmenté de plus de 4000 écoliers en l’espace de sept ans.