Le Droit
Selon le porte-parole Bryan St-Louis, la décision d’offrir les services éducatifs selon un mode hybride seulement aux élèves de 3e, 4e et 5e secondaire a été prise «en raison du niveau d’autonomie plus élevé des élèves de ces niveaux».
Selon le porte-parole Bryan St-Louis, la décision d’offrir les services éducatifs selon un mode hybride seulement aux élèves de 3e, 4e et 5e secondaire a été prise «en raison du niveau d’autonomie plus élevé des élèves de ces niveaux».

École à distance et demi-classes: Québec reste sur ses positions

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Le gouvernement Legault n’a pas l’intention de réduire la taille des classes, de rendre facultative l’école à distance ou encore d’étendre aux élèves de 1ère et 2e secondaire la formule hybride alternant enseignement à distance et enseignement en classe afin de diminuer le risque de transmission de la COVID-19 dans les écoles. Explications (partielles) du ministère de l’Éducation.