Dur retour à la réalité dans les urgences

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
L'accalmie dans les salles d'urgence de la région a pris fin en même temps que les vacances du temps des Fêtes.
Alors que les taux moyens d'occupation oscillaient autour du 100 % au cours des deux dernières semaines, le dur retour à la réalité a frappé certaines salles d'urgence de l'Outaouais.
À 8 h, hier matin, l'urgence de l'hôpital de Hull affichait un taux d'occupation de 231 %. Le calme était cependant toujours présent à l'urgence de l'hôpital de Gatineau, où seulement trois civières sur quatre étaient occupées.
Au Centre de santé et de services sociaux de Gatineau, le porte-parole Sylvain Dubé affirme que la période des vacances s'est déroulée sans anicroche, et sans bris de service.
« Ça s'est bien passé, il n'y a pas eu trop d'achalandage, à l'exception du soir du verglas où il y a eu plusieurs chutes et plusieurs urgences orthopédiques », a-t-il indiqué.
Les salles d'urgence des hôpitaux de Buckingham et de Shawville étaient également très fréquentées, hier matin, avec des taux d'occupation respectifs de 167 % et 175 %.