Près de 300 nageurs d'un peu partout ont participé à la Traversée Garde-rivière des Outaouais samedi matin.

D'une province à l'autre à la nage

Près de 300 personnes se sont donné le défi de traverser la rivière des Outaouais à la nage samedi matin.

À l’occasion de la cinquième édition de la Traversée Garde-rivière des Outaouais, les nageurs avaient le choix de participer à trois circuits, soit la grande traversée de 4 km, ou deux parcours plus courts respectivement de 1,5 km et 750 mètres. La ligne d'arrivée des trois trajets se situait au parc des Cèdres.

C’est le jeune adolescent David Quire qui a remporté l’épreuve du 4 km. Celui-ci a complété la traversée de l’Ontario au Québec en moins d'une heure, en signant un temps de 55 minutes 40 secondes.

« C’est très impressionnant, lance le directeur général de Garde-rivière des Outaouais, Patrick Nadeau en riant. Il n’a que 15-16 ans et il a clenché l’épreuve. »

En plus d’inciter les gens à faire de l’activité physique, la Traversée sert aussi de collecte de fonds pour protéger la rivière des Outaouais. D’ailleurs, M. Nadeau souligne que l’événement ne cesse de grandir d’année en année.

« On a atteint de nouveaux records cette année pour le nombre de participants, mais aussi en termes de levée de fonds, confie-t-il. On a amassé tout près de 45 000 $ ! Pour nous c’est une grande réussite et en plus, la météo a collaboré. »

Le directeur général de Garde-rivière des Outaouais, Patrick Nadeau

Selon le directeur général, cette traversée interprovinciale attire plusieurs visiteurs.

« C’est une traversée assez unique, dit-il. Il y a un peu plus d’une centaine d’événements comme ça dans le monde. C’est vraiment une course qui est de plus en plus recherchée. Aujourd’hui on a notamment des nageurs qui proviennent de Berlin, d’Iqaluit et de Vancouver. »

Parmi les participants, plusieurs personnalités politiques étaient du lot, notamment le député de Pontiac, Will Amos, la ministre fédérale Catherine McKenna et la conseillère du district d’Aylmer, Audrey Bureau.

Le député Amos a pris part à l’épreuve du 4 km et se dit très fier de l’avoir complétée.

« C’est un sentiment de satisfaction intense, affirme-t-il. De l’avoir fait avec des gens de notre région, c’est unifiant. »

Pour M. Amos, le fait que des personnalités politiques aient participé à cet événement « démontre que la sphère politique est toujours derrière la rivière des Outaouais. » « La rivière des Outaouais, c’est l’artère principale de notre communauté, c’est ce qui nous lie, le Québec et l’Ontario. Pour moi ça représente l’unité de notre pays », dit-il.

Cette année, la Traversée était dédiée à Tom Anzai, l'ancien directeur du 4 km, décédé l’hiver dernier.

« M. Anzai était très bien connu dans la communauté des nageurs puisqu’il a été entraîneur pendant longtemps, indique Patrick Nadeau. C’est d’ailleurs lui qui a eu l’idée de faire une traversée interprovinciale il y a cinq ans.  Aujourd'hui, on voulait le célébrer.»