Mike Duggan a obtenu 53,14% des voix, contre 46,86% pour son adversaire d’Action Gatineau et conseiller sortant de Deschênes, Richard Bégin.

Duggan déloge Bégin

Les indépendants Audrey Bureau et Gilles Chagnon sont les deux nouveaux visages qui représenteront les électeurs du secteur Aylmer pour les quatre prochaines années, alors qu’après une chaude lutte, Mike Duggan pourra de nouveau siéger au conseil municipal, cette fois pour le district de Deschênes.

Au fur et à mesure que les résultats sortaient, dimanche soir, les deux candidats dans Deschênes s’échangeaient la tête. Le duel opposant deux élus sortants a finalement été remporté par Mike Duggan, conseiller sortant du district voisin de Lucerne, qui a obtenu 53,14% des voix, contre 46,86% pour son adversaire d’Action Gatineau et conseiller sortant de Deschênes, Richard Bégin.

«Je suis déçu, mais soulagé à la fois, a confié M. Bégin. Mon engagement en politique était la poursuite de mon bénévolat pendant 40 ans. Mon travail comme élu pendant quatre ans était très exigeant, mais j’estime avoir fait des changements importants et nécessaires à l’urbanisme. J’aurais voulu continuer, mais les électeurs ont fait leur choix.»

Les électeurs du district d’Aylmer, où la conseillère sortante Josée Lacasse ne s’est pas représentée, ont arrêté leur choix sur la fille de l’ancien maire Marc Bureau, Audrey Bureau, qui a récolté 76,55% des voix exprimées. Le candidat d’Action Gatineau François Sylvestre a recueilli près de 20% des votes, tandis que David Inglis fermait la marche avec près de 4% des suffrages.

«Pour moi, c’est encore surréel, a réagi Mme Bureau, peu après 22h. Après un an de campagne et une journée tellement stressante et pleine d’émotions, je suis contente que les gens d’Aylmer m’aient fait confiance.»

Un nouveau visage représentera aussi la population de district de Lucerne, où quatre candidats souhaitaient remplacer Mike Duggan. Le commissaire scolaire Gilles Chagnon l’a emporté avec 41,95% des voix, devançant l’avocate Véronic Boyer d’Action Gatineau (34,53%), Mamadou Garanké Bah (17,55%) et Roch Givogue (5,97%).