« Ma famille et moi-même sommes sous le choc », a écrit Patrick Doyon.

Doyon se retire et sa rivale est élue par acclamation

Le candidat indépendant dans le district du Plateau à Gatineau, Patrick Doyon, s'est officiellement retiré de la campagne électorale dans le cadre de laquelle il tentait de devenir conseiller municipal.

Le candidat indépendant dans le district du Plateau à Gatineau, Patrick Doyon, s’est officiellement retiré de la campagne électorale dans le cadre de laquelle il tentait de devenir conseiller municipal.

Il en a officiellement fait l’annonce par écrit, samedi matin, dans un communiqué expédié aux principaux médias de la région de Gatineau. M. Doyon avait annoncé son retrait de la campagne à certains médias, dont Le Droit, vendredi, mais n’avait pas encore confirmé la chose par communiqué. 

« Vous comprendrez tous que ma famille et moi-même sommes sous le choc, suite au reportage diffusé par Radio-Canada, hier ; reportage alléguant que j’ai commis, par le passé, des gestes ou tenu des propos inappropriés », écrit-il. 

« Que ce soit clair, je n’ai jamais embrassé quiconque de force. À toute personne avec qui j’ai travaillé à l’époque et que j’aurais pu offenser par mes propos de quelque nature que ce soit, vous me voyez aujourd’hui sincèrement désolé et repentant.

«Toute situation où un employé se sent inconfortable, intimidé ou victime de comportement inapproprié se doit d’être dénoncée et le reportage de Radio-Canada nous rappelle aussi qu’une dénonciation formelle et rapide aurait permis à quiconque que j’aurais pu offenser de s’exprimer et pour moi de présenter, en temps opportun, toutes mes excuses et de m’amender. Après discussion avec les membres de mon entourage et surtout avec ma famille, je n’ai plus l’énergie de continuer une campagne électorale où j’aurai à défendre mon intégrité et non mes idées pour les citoyens du Plateau. [...] Dans les circonstances, il m’apparaît sage de retirer ma candidature et de prendre un temps de réflexion pour la suite des choses».

Le candidat indépendant dans le district du Plateau, Patrick Doyon, était la cible d’allégations concernant des comportements inappropriés envers neuf anciennes collègues de travail. Les gestes se seraient produits dans plusieurs milieux de travail et se seraient déroulés sur plusieurs années. Les victimes alléguées qui ont accepté de raconter leur histoire ont toutes demandé à conserver l’anonymat.

Élue par acclamation

Maude Marquis-Bissonnette, la candidate d’Action Gatineau et seule rivale de M. Doyon, est donc élue par acclamation dans le district du Plateau pour le poste de conseiller ; donc seul le vote à la mairie demeure pour les électeurs de ce district. 

Mme Marquis-Bissonnette sera assermentée en même temps que les autres élus, le 14 novembre.

La candidate victorieuse a réagi brièvement par écrit à la suite à son élection par acclamation : « En début d’après-midi (samedi), j’ai reçu la confirmation de mon élection par proclamation par la présidente d’élection. Je trouve malheureux que cela se fasse dans de telles circonstances ». La candidate ne souhaite faire aucun commentaire supplémentaire sur le sujet.

Avec Justine Mercier et Mathieu Bélanger, Le Droit