La porte-parole du SPVG, Renée-Anne St-Amant, ainsi que la nièce de l'homme disparu, Sonia Desrosiers.
La porte-parole du SPVG, Renée-Anne St-Amant, ainsi que la nièce de l'homme disparu, Sonia Desrosiers.

Disparition d'un homme de 79 ans à Gatineau: sa nièce lance un cri du coeur

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Cinq semaines se sont écoulées depuis la disparition de Jean-Louis Desrosiers, un septuagénaire de Gatineau qui manque à l’appel depuis le 18 août dernier. Le Service de police de la ville de Gatineau (SPVG) et la nièce de l'homme, Sonia Desrosiers, lancent vendredi un appel à la population dans l’espoir de le localiser.

Le SPVG dit croire qu’avec l’arrivée de l’automne, de la saison de la chasse et la meilleure visibilité due aux feuilles qui tombent, l'enquête pourrait avancer. 

«Encore une fois, on demande à la population de participer aux recherches pour retrouver M. Desrosiers, d’ouvrir l’oeil davantage, d’ouvrir l’oeil près des boisés, près des rives et des fossés de la région, mais aussi du Québec en entier», indique la porte-parole du SPVG, Andrée-Anne St-Amant. 

À LIRE AUSSI: Gatineau: la police demande l'aide du public pour retrouver un septuagénaire

Sonia Desrosiers n'a pu retenir ses larmes lors du point de presse vendredi.

Rappelons que l’homme de 79 ans a été porté disparu alors qu’il quittait sa résidence du Carrefour-de-l’Hôpital, du secteur Gatineau. Il avait été aperçu la dernière fois dans le secteur de Buckingham. Le SPVG, en partenariat la MRC des Collines et la Sûreté du Québec, indique que des recherches sur le terrain et des recherches aériennes ont été menées, mais que pour l’instant, aucune nouvelle information n’a été découverte. «Une chose est à retenir ici. M. Desrosiers se déplace en voiture. [Il] pourrait se trouver n’importe où à travers le Québec actuellement.» 

Le septuagénaire conduit une Hyundai Elantra 2009 de couleur gris foncé et immatriculée Y54 KPQ (Québec).

Jean-Louis Desrosiers est porté disparu depuis la mi-août.

Le SPVG indique que M. Desrosiers pourrait être confus, même s’il n’a pas d'antécédents médicaux à cet égard. «Mon oncle n’est pas diagnostiqué Alzheimer», précise sa nièce, Sonia Desrosiers. «Par contre c’est sûr qu’à 79 ans, il commence à avoir des pertes de mémoire et être confus. Mais il était encore autonome dans ses déplacements.» Mme Desrosiers implore la population d’aider activement aux recherches pour mettre un terme à ces moments éprouvants. «J'aimerais beaucoup le retrouver vivant. Par contre, s’il n’est pas vivant, c’est sûr que j’aimerais ça le retrouver tout de même parce qu’on vit beaucoup dans l’incertitude et dans l’angoisse et dans des scénarios qui sont horribles», déplore-t-elle, secouée. «Je vous en prie, aidez-moi à retrouver mon deuxième papa!»

M. Desrosiers est de race blanche, mesure 1,68 m, a les cheveux blancs courts, arbore une moustache, a les yeux bruns et s’exprime en français. Il a une cicatrice sur le dessus de la main gauche. Au moment de sa disparition, il portait un t-shirt blanc avec le logo des Bruins de Boston.

Les policiers demandent à quiconque détenant une information qui pourrait aider les autorités à faire progresser l’enquête à contacter le SPVG au 819 243-4636 option 5.

Le septuagénaire conduit une Hyundai Elantra 2009 de couleur gris foncé et immatriculée Y54 KPQ (Québec).