La photo en noir et blanc nous montre l’ancien propriétaire du domaine champêtre de 231 hectares et ex-premier ministre du Canada, William Lyon Mackenzie King, en compagnie de sa sœur, Jennie, devant le chalet des invités, en 1923.
La photo en noir et blanc nous montre l’ancien propriétaire du domaine champêtre de 231 hectares et ex-premier ministre du Canada, William Lyon Mackenzie King, en compagnie de sa sœur, Jennie, devant le chalet des invités, en 1923.

Voyage dans le temps dans un havre de paix

Charles-Antoine Gagnon
Charles-Antoine Gagnon
Le Droit
D'HIER À AUJOURD'HUI / C’est beau et invitant, n’est-ce pas ?

D’hier à aujourd’hui

Notre chronique D’hier à aujourd’hui nous transporte cette semaine au domaine Mackenzie-King dans les collines de la Gatineau alors qu’on vous présente les versions 1923 et 2020 du chalet des invités au complexe de Kingswood.

La photo en noir et blanc nous montre l’ancien propriétaire du domaine champêtre de 231 hectares et ex-premier ministre du Canada, William Lyon Mackenzie King, en compagnie de sa sœur, Jennie, devant le chalet des invités. La photo fut prise en 1923, soit un an après qu’il eut acheté le cottage construit en 1902-1903.

Domaine Mackenzie-King dans les collines de la Gatineau, en 2020

Propulsons-nous 97 ans dans le futur et le chalet, qui a subi des travaux de restauration en 2012-2013, tient toujours bon avec en prime devant la bâtisse un gigantesque arbre qui s’est greffé dans ce havre de paix.

« Le chalet des invités est un édifice fédéral du patrimoine reconnu en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe dans son milieu », précise Parcs Canada sur son site web, tout en signalant que le cottage « est un exemple typique des résidences d’été datant du début du XXe siècle qui sont caractérisées par leur simplicité rustique ».

Le chalet fut rénové et agrandi par Mackenzie King avec l’ajout d’une aile et d’une véranda à l’avant, signale le ministère fédéral.

Le chalet des invités à Kingsmere en 1923.

« Après avoir passé près de 50 ans (de 1903 à 1950) à embellir et à agrandir sa propriété, l’ancien premier ministre a légué son domaine bien aimé au peuple canadien », partage sur son site web la Commission de la capitale nationale.

Le domaine Mackenzie-King est ouvert au public, mais les bâtisses sont fermées en raison de la COVID-19.

Mackenzie King fut le 10e premier ministre du Canada, de décembre 1921 à juin 1926, de septembre 1926 à août 1930 et de 1935 à 1948.

Le chalet des invités à Kingsmere en 2020.

Écrivez-nous

Tous les samedis, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre région par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel. Nous vous invitons à contribuer à la série D’hier à aujourd’hui. Vous pouvez nous envoyer vos photos à nouvelles@ledroit.com. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou un parc. Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.