Le 69, rue Laurier en 1975
Le 69, rue Laurier en 1975

Retour sur une institution hulloise

Charles-Antoine Gagnon
Charles-Antoine Gagnon
Le Droit
Patrick Woodbury
Patrick Woodbury
Le Droit
Ah, si seulement les murs du 69, rue Laurier à Gatineau pouvaient parler…

L’immeuble qui abrite aujourd’hui le restaurant thaïlandais Papaye verte a été pendant plusieurs décennies un refuge à un jet de pierre de la Colline parlementaire pour les politiciens et premiers ministres canadiens qui aimaient bien s’y rendre pour déguster un savoureux repas à l’époque du Café Henry Burger. Institution hulloise, le Café Henry Burger était aussi populaire auprès d’artistes célèbres et de personnalités de la région.

L’immeuble, une maison de style classique édouardien, a été construit en 1921 et a conservé son apparence extérieure, comme en témoigne notre récent cliché.

La maison était divisée en deux appartements lorsque Marie Monnin Burger, la veuve du célèbre chef cuisinier suisse Henry Burger, l’a acheté en 1943 pour y déménager le Café Henry Burger qui était auparavant situé sur la rue Laval.

Le 69, rue Laurier en 2020

M. Burger avait ouvert son premier restaurant à Hull, au 127, rue Principale, en 1922. Le premier Café Henry Burger vu le jour en 1932.

Marie Monnin Burger, décédée en 1973, était reconnue comme une restauratrice exceptionnelle et a fait de son établissement l’un des plus prestigieux au pays. Le restaurant a été repris par d’autres gens d’affaires qui ont maintenu la bannière jusqu’en 2006, année où il a été fermé après 63 ans d’existence.

Écrivez-nous

Tous les samedis, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre région par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel. Nous vous invitons à contribuer à la série D’hier à aujourd’hui. Vous pouvez nous envoyer vos photos à nouvelles@ledroit.com. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou un parc. Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.