L’ancienne bijouterie People’s Credit sur la rue Sparks.
L’ancienne bijouterie People’s Credit sur la rue Sparks.

People’s Credit a brillé sur la rue Sparks

Charles-Antoine Gagnon
Charles-Antoine Gagnon
Le Droit
Notre chronique d’Hier à aujourd’hui nous transporte cette semaine au centre-ville d’Ottawa en 1954 alors que la bijouterie People’s Credit scintillait sur la rue Sparks.

Une petite visite sur la page Facebook Lost Ottawa nous permet de constater que plusieurs personnes se souviennent d’avoir acheté leurs alliances dans ce commerce.

Aujourd’hui, le 190 Sparks abrite les vastes bureaux du centre de production de Radio-Canada/CBC pour la région de la capitale fédérale. L’édifice a ouvert ses portes en 2004.

La photo en noir et blanc venant des archives de la Ville d’Ottawa nous rappelle l’époque où la rue Sparks était bondée de commerces et où les voitures y circulaient. On aperçoit aussi sur l’artère les rails du tramway.

La rue Sparks est devenue un mail piétonnier en 1967. Elle est, en temps normaux, bondée par les fonctionnaires fédéraux le jour. Plusieurs bars et restaurants ont pignon sur rue sur l’artère aujourd’hui, mais les boutiques se font malheureusement rares et éparses.

Heureusement, la rue Sparks est le théâtre de plusieurs festivals tout au long de l’année sauf, bien sûr, en période de pandémie.

L’édifice de Radio-Canada/CBC sur la rue Sparks a été construit là où plusieurs commerces ont longtemps animé l’artère, dont la bijouterie People’s Credit.

Écrivez-nous

Tous les samedis, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre région par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel. 

Nous vous invitons à contribuer à la série D’hier à aujourd’hui. Vous pouvez nous envoyer vos photos à nouvelles@ledroit.com. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou un parc. 

Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.