L'usine E.B. Eddy de Hull en 1972

L'usine E.B. Eddy de Hull

Durant l’été 1972, la Commission de la capitale nationale acquiert les terrains d’E.B. Eddy situés derrière le parlement, sur la rive hulloise.

L’objectif est de démolir les bâtiments industriels pour y aménager des espaces verts qui seront plus agréables à regarder, à partir de la colline parlementaire. 

Quelques années plus tard, on décide d’utiliser une partie de ce terrain pour construire les nouveaux locaux du Musée canadien des civilisations (rebaptisé Musée canadien de l’histoire en 2013), un bâtiment inauguré en juin 1989. 

Encore aujourd’hui, on retrouve un rare élément du complexe industriel E.B. Eddy à avoir survécu à la démolition de 1972. 

La tour de lessivage est située tout juste à côté du musée. Cette tour de 34 mètres de hauteur, en pierres, a été construite en 1901. 

Les copeaux de bois étaient versés dans un entonnoir à la cime du bâtiment à l’aide d’un convoyeur. 

Chauffés à la vapeur, les copeaux se transformaient en pâte qui était plus tard transformée en papier. La tour est restée en service jusqu’en 1972. 

Pour ce qui est du reste de l’espace laissé vacant après la construction de l’usine, le public peut encore en bénéficier puisqu’un parc est toujours en place derrière le musée.

Écrivez-Nous

Tous les lundis, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre région par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel.

Nous vous invitons par ailleurs à contribuer à la série D’hier à aujourd’hui. Vous pouvez nous envoyer vos photos à nouvelles@ledroit.com. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou encore un parc. Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.

L'usine E.B. Eddy de Hull en 2018