L’Hôpital de Buckingham, en 1997

L’Hôpital de Buckingham

Tous les lundis, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre magnifique région. Par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel, nous illustrerons le chemin parcouru et de quelle façon certains lieux bien connus ont évolué au fil des années. Nous vous invitons par ailleurs à contribuer à la série D’hier à aujourd’hui. Si vous détenez une relique qui sert de témoin de l’histoire d’un paysage ou d’un endroit important de la région, contactez-nous afin de partager cette image. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou encore un parc. Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.

Au cours des dernières années, le visage de l’Hôpital de Buckingham a changé de façon considérable. 

L’établissement plus que centenaire a subi d’importants travaux d’agrandissement et de reconfiguration dans le nouveau millénaire. Cette version améliorée de l’hôpital a été inaugurée en mars 2011. 

De l’extérieur, on remarque immédiatement que l’entrée principale et l’accès aux voitures pour déposer des malades à la porte sont passés du côté ouest au côté sud du bâtiment. 

Au total, 3500 mètres carrés d’espace ont été ajoutés dans ces travaux qui ont coûté près de 32 millions $. 

Parmi les ajouts, il y a notamment un garage pour l’accueil d’ambulances, la superficie de l’urgence qui est quintuplée et l’ajout d’une salle au bloc opératoire. 

L’établissement a été fondé en 1906 et était alors connu comme étant l’Hôpital Saint-Michel. 

Il s’agit du second centre hospitalier à voir le jour en Outaouais après celui de Maniwaki. 

À ses débuts, le lieu était opéré par les Soeurs-Grises-de-la-Croix et a traité 165 personnes au cours de sa première année d’existence.

L’Hôpital de Buckingham, en 2018