Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L'escalier de la rue Kent en 1971.
L'escalier de la rue Kent en 1971.

L'escalier de la rue Kent  

Julien Coderre
Julien Coderre
Le Droit
Article réservé aux abonnés
D'HIER À AUJOURD'HUI / Cette semaine, la rubrique D'hier à aujourd'hui revisite l'escalier de la rue Kent.

Comme on peut le constater en observant les deux photos, l'escalier situé entre la rue Papineau et la rue Victoria, dans le secteur Hull, a beaucoup changé au fil des ans. 

Pendant longtemps, la falaise allant de la rue Dollard à la rue Châteauguay séparait le haut du bas de la ville de Hull. Le lac Flora au pied de l'escalier - aujourd'hui le parc Fontaine - bloquait la communication entre la rue Eddy et la rue Dollard. 

Originalement construite en bois et associée à un mur naturel, la structure a vu le jour en 1919. Cette année-là, les échevins Thériault et Falardeau proposaient d'ériger un escalier et un garde-corps à la rue Kent dans l'objectif de limiter les accidents. 

Détérioration

Ce sont finalement les élèves de l'école Lecomte et du collège Notre-Dame qui en ont bénéficié alors que leur trajet pour aller étudier s'est facilité. 

Le bois s'étant détérioré assez rapidement, la structure a ensuite été remplacée par un escalier de ciment, comme l'illustre la photo d'archives prise entre 1969 et 1975. 

Au début des années 80 - en 1982 plus précisément - l'escalier de la rue Kent a été retouché et est finalement devenu l'escalier que l'on connait aujourd'hui. 

L'escalier de la rue Kent en 2021.

Référence: Le livre Hull, entre mémoire et histoire; Oeuvres de Jean Alie par Denise Latrémouille et Jean Alie (illustrations)

Écrivez-nous  

Chaque semaine, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre région par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel.  

Nous vous invitons à contribuer à la série D’hier à aujourd’hui. Vous pouvez nous envoyer vos photos à nouvelles@ledroit.com. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou un parc.  

Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.