Le boulevard Lorrain, en 1949
Le boulevard Lorrain, en 1949

Les croix de chemin

Julien Coderre
Julien Coderre
Le Droit
D'HIER À AUJOURD'HUI / Il n’est pas rare d’apercevoir des croix de chemin lorsqu’on s’aventure sur les routes du Québec.

En effet, on en dénombre près de 3000 sur l’ensemble du territoire québécois. Selon ce que raconte l’Histoire, les premières croix du genre auraient été érigées au Canada en 1534 par Jacques Cartier. Il s’agissait alors d’une façon pour ces explorateurs d’affirmer la prise de possession d’un territoire.

Bien que la plupart de ces croix de chemin soient fabriquées en bois, d’autres ont plutôt été construites en métal.

Le boulevard Lorrain en 2020

C’est notamment le cas de la croix de chemin érigée sur le boulevard Lorrain à Gatineau (photo).

Peinte en noir, cette dernière se caractérise principalement par les motifs géométriques de son pal.

Six autres croix de chemin peuvent notamment être observées à Gatineau soit à l’intersection du boulevard Greber et de la rue Saint-Louis, à l’intersection de la rue Raymond et de la rue O’Brien, sur la rue de la Guadeloupe, à l’intersection du chemin de Buckingham et de l’avenue Lépine ainsi que sur le chemin Montréal Est à Masson.

Écrivez-nous

Tous les samedis, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre région par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel. Nous vous invitons à contribuer à la série D’hier à aujourd’hui. Vous pouvez nous envoyer vos photos à nouvelles@ledroit.com. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou un parc. Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.