L’ambassade des États-Unis à Ottawa, dans les années 1970

L'édifice du 100 rue Wellington

L’ambassade des États-Unis que l’on connaît aujourd’hui n’était pas la même avant son déménagement sur la promenade Sussex en 1998.

Construite entre 1931 et 1932, l’ancienne ambassade américaine se situait au 100 rue Wellington, tout juste en face de la Colline parlementaire. En 1985, le bâtiment a été officiellement désigné comme un édifice fédéral du patrimoine « classé ».

Lorsque l’ambassade a déménagé à son emplacement actuel, des discussions se sont mises en branle quant à l’avenir de l’édifice. Ainsi, sous la gouverne de Jean Chrétien, le gouvernement fédéral souhaitait que l’édifice abrite un musée national du portrait. Le plan est cependant tombé à l’eau lorsque Stephen Harper est entré au pouvoir en 2006.

L'ambassade des États-Unis, en 2019

Puis, quelques années se sont écoulées et en 2017, le premier ministre libéral Justin Trudeau a annoncé que l’édifice du 100 rue Wellington deviendrait un espace consacré aux peuples autochtones. Cependant, bien qu’il y ait eu des discussions, aucune entente n’a toujours été conclue entre le fédéral et le Conseil tribal de la nation algonquine Anishinabeg quant à l’utilisation de l’édifice du 100 rue Wellington.

Écrivez-nous

Tous les lundis, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre magnifique région. Par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel, nous illustrerons le chemin parcouru et de quelle façon certains lieux bien connus ont évolué au fil des années. Nous vous invitons par ailleurs à contribuer à la série « D’hier à aujourd’hui ». Si vous détenez une relique qui sert de témoin de l’histoire d’un paysage ou d’un endroit important de la région, contactez-nous afin de partager cette image. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou encore un parc. Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.