L’Édifice commémoratif Victoria

Cette image d’archives offre un aperçu de la construction de l’Édifice commémoratif Victoria, conçu pour accueillir la Commission géologique du Canada et le Musée national du Canada. Les deux entités seront séparées en 1927.

Le Musée national fera à nouveau l’objet d’une division en 1956 pour devenir le Musée national des sciences naturelles et le Musée national de l’homme (l’ancêtre de l’actuel Musée canadien de l’histoire).

Lorsque ce dernier s’installe dans ses nouveaux locaux, en 1990, le Musée national des sciences naturelles adopte son appellation actuelle de Musée canadien de la nature.

Au fil du 20e siècle, le bâtiment accueillera également la Galerie nationale du Canada (aujourd’hui le Musée des beaux-arts du Canada), ainsi que les élus du gouvernement fédéral.

La Chambre des communes a siégé à l’Édifice commémoratif Victoria de 1916 à 1920 après l’incendie du parlement. Depuis sa construction, le bâtiment a connu des travaux importants à deux reprises.

D’abord, pour la stabilisation et la mise à niveau des infrastructures en 1969, puis en 2004, notamment pour l’ajout de rallonges afin d’accueillir de nouvelles galeries.

Écrivez-nous

Tous les lundis, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre région par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel. Nous vous invitons par ailleurs à contribuer à la série D’hier à aujourd’hui.

Vous pouvez nous envoyer vos photos à nouvelles@ledroit.com. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou encore un parc. Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.