L’intersection de la rue Montcalm et du boulevard Alexandre-Taché, en 1942

Le Standish Hall Hotel

Les nombreux incendies qui ont frappé l’île de Hull, au cours des deux derniers siècles, ont fait en sorte que ce terrain, situé à l’intersection de la rue Montcalm et du boulevard Alexandre-Taché, à Gatineau, a plus d’une fois changé de visage.

Au début du 19e siècle, on y trouvait d’une imposante résidence construite par Ruggles Wright, le fils du fondateur de la Ville de Hull, Philemon Wright, selon une publication en ligne du Musée canadien de l’histoire. 

À sa mort en 1863, Ruggles Wright la propriété à sa petite-fille. Avant sa mort en 1893, celle-ci vendra la maison au prolifique industriel Ezra Butler Eddy. 

Ce dernier apportera des modifications importantes au bâtiment qui sera emporté par le grand feu de 1900. Un nouvel édifice plus grand encore a été construit par la suite. 

La propriété est vendue à un employé d’E.B. Eddy, George Millen en 1908 et à nouveau en 1928, après la mort de Millen. 

Un groupe d’actionnaires achète la maison et fonde le Standish Hall Hotel. Le bâtiment est une fois de plus endommagé par les flammes en 1951. 

Il est restauré, mais sera éventuellement démoli au début des années 1970 pour faire place à la construction de ce qui est aujourd’hui connu comme étant l’hôtel Crowne Plaza Ottawa-Gatineau.

L’intersection de la rue Montcalm et du boulevard Alexandre-Taché, en 2018

Écrivez-nous

Tous les lundis, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre région par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel. Nous vous invitons par ailleurs à contribuer à la série D’hier à aujourd’hui. 

Vous pouvez nous envoyer vos photos à nouvelles@ledroit.com. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou encore un parc. Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.