Le Rapibus en 1998
Le Rapibus en 1998

Le Rapibus de Gatineau

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Patrick Woodbury
Patrick Woodbury
Le Droit
Le système rapide par bus de Gatineau, mieux connu sous le nom de Rapibus, est un réseau de voies réservées aux autobus de la Société de transport de l’Outaouais (STO) comprenant 10 stations et qui s’étend sur une distance de plus de 12 kilomètres sur le territoire gatinois.

L’idée derrière le projet remonte aux années 1990 alors que la STO et la Communauté urbaine de l’Outaouais cherchaient à améliorer le transport en commun afin de lutter contre les problèmes de circulation dans plusieurs secteurs de la ville.

La Communauté urbaine de l’Outaouais favorisait la mise en place de voies parallèles aux voies ferrées existantes sur le territoire, qui contourneraient certains des secteurs les plus achalandés.

Le projet a pris de l’élan en 2005 lorsque Marc Bureau est devenu maire, lui qui avait établi le Rapibus comme une de ses priorités. Quelques mois plus tard, la Ville a entamé des discussions avec le gouvernement provincial afin d’obtenir du financement pour développer le projet de Rapibus. Le projet a officiellement reçu le feu vert du gouvernement québécois en 2007 grâce à l’octroi d’un financement de 146 millions $ et la construction du projet a pu débuter en 2010.

L’ouverture officielle du Rapibus a eu lieu le 19 octobre 2013.

Le Rapibus aujourd'hui

Écrivez-nous !

Tous les lundis, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre région par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel. Nous vous invitons à contribuer à la série D’hier à aujourd’hui. Vous pouvez nous envoyer vos photos à nouvelles@ledroit.com. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou encore un parc. Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.