Le quartier Pointe-Gatineau vu du pont Lady Aberdeen en 1941

Le quartier Pointe-Gatineau

Le quartier Pointe-Gatineau, à Gatineau, fait partie du paysage de la région depuis près de 200 ans maintenant.

Au départ, le village de Longue Pointe de la rivière Gatineau était situé au sud de la jonction des rivières Gatineau et des Outaouais. L’économie du secteur était assurée par deux industries distinctes, soit la fourrure et le bois d’œuvre.

Le quartier Pointe-Gatineau vu du pont Lady Aberdeen en 2020

Au fil du temps, le nom du village a été raccourci en Pointe-à-Gatineau, puis par Pointe-Gatineau, l’appellation sous laquelle le secteur est connu aujourd’hui.

Au XIXe siècle, des bûcherons et des draveurs s’installent à Pointe-Gatineau et l’industrie du bois d’œuvre roule à plein régime.

Comme la route pour se rendre à Hull était ardue et que cela nuisait aux industries de Pointe-Gatineau, des discussions avaient lieu en 1885 concernant la construction d’un pont reliant les deux secteurs.

Le pont a été construit en 1895 a été baptisé Lady-Aberdeen, en l’honneur de l’épouse du comte d’Aberdeen, John Campbell Hamilton-Gordon. 

Cependant, les municipalités ne s’entendaient pas sur qui devrait couvrir les dépenses. Le pont était donc souvent inutilisable en raison des problèmes liés à l’usure. Un nouveau pont a donc été construit en 1932.

Pointe-Gatineau est officiellement devenu une ville en 1959. Elle a ensuite été intégrée à la ville de Gatineau en 1975.

Écrivez-nous

Tous les lundis, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre région par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel. Nous vous invitons à contribuer à la série D’hier à aujourd’hui. Vous pouvez nous envoyer vos photos à nouvelles@ledroit.com. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou un parc. Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.