Le Moulin Wakefield Hôtel and Spa, en 1910.

Le Moulin Wakefield Hôtel & Spa

À l’origine, en 1838, le Moulin Wakefield Hôtel & Spa était un moulin à farine, alimenté par l’eau des chutes MacLaren.

Construit en pierres par l’immigrant écossais William Fairbairn, le moulin servait principalement à desservir en farine les familles agricoles des vallées de Gatineau et de la rivière La Pêche.

Le Moulin Wakefield Hôtel & Spa, en 2019.

Quelques années plus tard, le moulin est vendu à James MacLaren, qui ajoute sur les lieux un moulin à scie, une filature de laine cardée ainsi qu’un magasin général.

En 1910, un incendie se déclenche et le moulin à farine est complètement ravagé. Il sera reconstruit et exploité jusqu’en 1939, avant d’être converti en moulin à broyer le grain. 

En 1980, la Société historique de la vallée de la Gatineau met fin à cette exploitation afin d’en faire un musée patrimonial.

En 2000, un couple de la région, Robert Milling et Lynn Berthiaume, décide de donner une nouvelle vie au moulin de pierres en le transformant en auberge champêtre et spa, tout en conservant certaines caractéristiques historiques du bâtiment original.

Écrivez-nous

Tous les lundis, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre magnifique région. Par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel, nous illustrerons le chemin parcouru et de quelle façon certains lieux bien connus ont évolué au fil des années. Nous vous invitons par ailleurs à contribuer à la série « D’hier à aujourd’hui ». Si vous détenez une relique qui sert de témoin de l’histoire d’un paysage ou d’un endroit important de la région, contactez-nous afin de partager cette image. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou encore un parc. Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.