Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le monastère des Pères rédemptoristes en 1947
Le monastère des Pères rédemptoristes en 1947

Le monastère des Pères rédemptoristes

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
Article réservé aux abonnés
D'HIER À AUJOURD’HUI / Le terrain sur lequel est érigé le monastère des Pères rédemptoristes, à Gatineau, a d’abord accueilli la résidence du tout premier maire d’Aylmer, John Egan.

M. Egan a construit sa maison sur ces terres en 1840 alors qu’il était encore un marchand de bois. Quelques années plus tard, il deviendra le premier maire d’Aylmer, puis le premier député du comté à l’Assemblée législative du Canada.

Le domaine change de propriétaire en 1909 alors que Robert W. Wright en fait l’achat pour y exploiter une ferme horticole pendant 25 ans. Les serres du domaine ont été détruites dans une averse de grêle en 1934.

Le monastère d’Aylmer abrite aujourd’hui une résidence pour personnes âgées.

La propriété a été vendue à nouveau en 1937, cette fois à la congrégation des Pères rédemptoristes. Le monastère a été construit un an plus tard, en 1938, tout juste à côté de la maison John-Egan.

La congrégation a ensuite peu à peu vendu les terres inexploitées qui se trouvaient sur le domaine.

Aujourd’hui, la maison de John Egan se trouve encore sur la propriété et trois ailes ont été ajoutées au bâtiment du monastère.

La propriété abrite aujourd’hui l’école privée Montessori de l’Outaouais.

Écrivez-nous 
Chaque semaine, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre région par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel. Nous vous invitons à contribuer à la série D’hier à aujourd’hui. Vous pouvez nous envoyer vos photos à nouvelles@ledroit.com. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou un parc. Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.