Cette auberge aurait d’abord été la propriété d’André Galipeau.

Le centre d'information de la Société des établissements de plein air du Québec

Ce bâtiment construit aux alentours de 1840 serait le plus ancien toujours debout sur le territoire de la municipalité de Thurso.

Cette auberge aurait d’abord été la propriété d’André Galipeau, un homme impliqué dans les affaires municipales, scolaires et paroissiales de l’époque. 

Des rencontres du conseil municipal auraient même été organisées dans cette résidence, avant que d’autres bâtiments plus appropriés soient construits. 

L’homme d’affaires ontarien Robert Ager Roe a acheté le bâtiment et l’opérait comme un hôtel avec un quai pour accueillir les plaisanciers en provenance de Clarence, de l’autre côté de la rivière des Outaouais. 

Après avoir plus tard appartenu à la famille Stewart pendant des années, l’édifice sert désormais de centre d’information aux visiteurs pour la Société des établissements de plein air du Québec. 

L’édifice sert désormais de centre d’information aux visiteurs pour la Société des établissements de plein air du Québec.

Écrivez-nous !

Tous les lundis, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre région par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel. Nous vous invitons à contribuer à la série « D’hier à aujourd’hui ». Vous pouvez nous envoyer vos photos à nouvelles@ledroit.com. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou encore un parc. Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.