Lisez notre rubrique «D'hier à aujourd'hui» tous les lundis.

D'hier à aujourd'hui

Tous les lundis, Le Droit vous propose un clin d'oeil sur l'histoire de notre magnifique région. Par la juxtaposition d'une image du passé et d'un cliché actuel, nous illustrerons le chemin parcouru et de quelle façon certains lieux bien connus ont évolué au fil des années.
Nous vous invitons par ailleurs à contribuer à la série « D'hier à aujourd'hui ». Si vous détenez un relique qui sert de témoin de l'histoire d'un paysage ou d'un endroit important de la région, contactez-nous afin de partager cette image. Il peut s'agir d'à peu près n'importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou encore un parc. En autant qu'il s'agisse d'une photo d'un lieu urbain qui a un certain âge.
La rivière des Outaouais (1946-2017)
La rivière des Outaouais en 1946
La rivière des Outaouais en 2017
Les choses ont bien changé sur la rivière des Outaouais. Comme on peut le constater sur cette photo d'archives, il y avait de l'action sur ce cours d'eau. À partir du milieu du 19e siècle et pendant environ un siècle, les draveurs assuraient le transport de billots de bois coupés dans la région. Selon le projet éducatif en ligne « Histoire forestière de l'Outaouais », sur cette photo qui date de 1946, les travailleurs effectuent le tri des billes à envoyer à l'usine de pâte chimique de l'entreprise E.B. Eddy. Durant l'époque de la colonisation au 17e siècle - et même bien avant cela par les autochtones qui occupaient le territoire -, la rivière était un canal de transport fort achalandé. De nos jours, du transport s'effectue toujours sur ce cours d'eau, près du Parlement, mais l'usage est surtout récréatif. La marina de Hull, que l'on peut voir sur la photo de 2017, a d'ailleurs obtenu une subvention cet été afin de doubler son nombre de quais et, ainsi, accueillir un plus grand nombre de plaisanciers.