Lisez notre rubrique « D'hier à aujourd'hui » tous les lundis.

D'hier à aujourd'hui

Tous les lundis, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre magnifique région. Par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel, nous illustrerons le chemin parcouru et de quelle façon certains lieux bien connus ont évolué au fil des années. Nous vous invitons par ailleurs à contribuer à la série « D’hier à aujourd’hui ». Si vous détenez une relique qui sert de témoin de l’histoire d’un paysage ou d’un endroit important de la région, contactez-nous afin de partager cette image. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou encore un parc. Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.

La rue Rideau (1912-2017)

La rue Rideau a bien peu changé au fil des dernières décennies près de l’intersection de la promenade Sussex et celle de l’avenue Mackenzie, comme on peut le constater en comparant ces deux images.

Le Château Laurier y est toujours, l’ex-gare Union inaugurée en 1912 et devenue le Centre des conférences du gouvernement également. La terrasse située à l’avant du 700, promenade Sussex est encore bien en place. Les édifices situés des deux côtés de la rue Rideau, à l’ouest de la promenade Sussex/Colonel-By.

Bien entendu, l’usage de plusieurs locaux dans ces bâtiments a évolué, l’arrivée d’une institution bancaire au 41, rue Rideau en est un exemple clair, tout comme la librairie dans le même bâtiment.

Sur l’image d’époque, on peut également constater la présence d’un train électrique qui passe sur la rue Rideau, une technologie abandonnée par la capitale en 1959, mais qui sera de retour dans ce secteur très bientôt.

Évidemment, elle le sera toutefois sous une autre forme et n’empruntera pas directement la rue Rideau comme c’était jadis le cas.

Par ailleurs, les véhicules qui ressemblent au Modèle T de Ford donnent un bon indice de l’époque à laquelle la photo d’archive a été prise.