Retour dans le temps sur la rue Montcalm

Geneviève Turcot
Le Droit
DEVOIR DE MÉMOIRE / Reconnaissez-vous cet édifice de la rue Montcalm?

Cette photo a été prise en 1977 par Roger Poirier (BanQ ,P134, S6, SS4, D5, P4) et n’a pour seule indication : rue Montcalm.

Si vous reconnaissez cette intersection, écrivez-vous à nouvelles@ledroit.com. Vos réponses donneront un bon coup de main à l’équipe gatinoise des archives de BAnQ.

+

Devoir de mémoire du 14 novembre : Le magasin aux coins de la rue Sherbrooke et du boulevard Saint-Joseph

Le dépanneur Chez René (BanQ, P134, S6, SS1, D1, P7) était situé au coin de la rue Sherbrooke et du boulevard Saint-Joseph dans le quartier Wright du secteur Hull. La maison construite en 1920 y est toujours, mais elle a subi toute une cure de jeunesse pour accueillir les bureaux actuels de l’entreprise Construction Vicking. Le précédent locataire était un magasin d’encadrement et de fournitures d’art.

Au fil des ans, cet emplacement semble avoir porté plusieurs noms. «Si ma mémoire m’est fidèle, ce dépanneur était situé sur la rue Sherbrooke, côté sud, près du boulevard Saint-Joseph, voisin du salon funéraire Lionel Émond. Omer Forgette en était le propriétaire. Enfant, résidant à un coin de rue de ce dépanneur, j’y allais souvent. Que de bons souvenirs de la famille», nous écrit Yvon Léonard. Un autre lecteur, André Foucault, a aussi reconnu le dépanneur de son enfance. «Début des années soixante, on disait qu’on allait chez Loriault et mi-soixante, c’était chez Papillon. Je me souviens que c’était une petite partie comme ça où il y avait le magasin et que derrière le comptoir ça menait à l’intérieur de la maison. Ça ressemble pas mal à ça d’après mes souvenirs.»

Michel McIntosh nous a d’ailleurs écrit pour nous rappeler que le terme dépanneur «n’était pas en vogue dans les années 1950, 1960 et 1970. Nous disions tout simplement au magasin».