Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Reconnaissez-vous ces cadets ?
Reconnaissez-vous ces cadets ?

Des cadets méritants à identifier

Mario Boulianne
Le Droit
Article réservé aux abonnés
DEVOIR DE MÉMOIRE / Aujourd’hui, nous vous mettons véritablement au défi.

Sur cette photo de la collection de Champlain Marcil (07H_P174S1D29888_002) et prise le 20 mars 1963, on retrouve cinq jeunes hullois recevant le trophée Addy, remis au meilleur corps de cadets.

Nous aimerions bien sûr connaître l’identité de ces jeunes cadets, mais aussi à quel corps de cadets ils étaient associés.

Vous pouvez nous envoyer vos réponses à nouvelles@ledroit.com.

On vous rappelle que d’autres photos n’ont pas encore toutes été identifiées au fil des dernières semaines alors, vous pouvez aussi tenter votre chance.

Qui sont ces hommes ?

Les réponses à cette question posée la semaine dernière ont été nombreuses.

L’identité de l’homme à la cravate noire reste un mystère.

Une photo montrant cinq hommes lors de la signature d’une entente accordant le contrat des travaux de l’aréna de Hull.

Beaucoup ont identifié Raymond Brunet de Ed Brunet et Fils qui a construit l’aréna. Ensuite, le « gérant » de la Ville de Hull Robert Guertin, qui a plus tard donné son nom à l’aréna. On reconnaît ensuite le greffier de la Ville, Léon Leblanc, et assis, le maire Thomas Moncion. Le cinquième personnage demeure toujours un mystère.

Alors, à l’arrière et de gauche à droite, on retrouve Raymond Brunet, Robert Guertin, un homme toujours non identifié et Léon Leblanc. Assis, le maire de l’époque Thomas Moncion. Nous cherchons toujours à identifier l’homme à la cravate noire.

Merci à Julie-Anne Ranger-Beauregard, Paul Brunet, Denis Kratchanov, André Coulombe, Rachel Gaudreau, Pierre Dorais et André Chénier pour leur collaboration.

La maison colorée

Peu d’indices ont été laissés par les lectrices et lecteurs pour identifier la maison colorée arborant le symbole « peace and love ».

Mais, tout indique que ce soit le Théâtre de l’Île qui, avant d’être repris par la Ville de Hull, avait été laissé aux mains de promoteurs d’une discothèque dans les années 70.

Tout indique que cette photo représente le Théâtre de l’Île, avant que le bâtiment ne soit repris par la Ville de Hull.

Si vous avez plus d’information, faites-nous-en part.