Deux soeurs d'origine haïtienne ont fait la course, tôt mercredi matin, dans le même hôpital et à quelques chambres l'une de l'autre, pour donner naissance au premier bébé de l'année dans la région.

Deux soeurs font la course pour le premier bébé

Deux soeurs d'origine haïtienne ont fait la course, tôt mercredi matin, dans le même hôpital et à quelques chambres l'une de l'autre, pour donner naissance au premier bébé de l'année dans la région.
« Nous ne l'avons certainement pas prévu ainsi. Ce fut une belle coïncidence », ont lancé en unisson Nadia Fils et Anne Luce Pierre.
 Au final, c'est Mélissa, le troisième enfant de Mme Fils, qui a franchi le fil d'arrivée en premier à l'Hôpital Montfort d'Ottawa, devançant son cousin d'une quinzaine de minutes.
« Je suis très fière d'avoir le premier bébé de l'année », a-t-elle affirmé, environ 14 heures après l'accouchement historique.  
Mélissa s'est pointé le bout du nez à minuit deux minutes et pesait sept livres et trois onces. Et même si la cigogne devait arriver le 31 décembre, Mme Fils ne s'attendait pas à donner naissance au premier bébé de l'année dans la région.
« Ce fut une belle surprise. Mais c'est sûrement mon dernier », a-t-elle dit entourée de son conjoint, Yvens Morose, et de leur fille de 16 mois, Rose-Nadelie. L'enfant aîné du couple, Cédric, 10 ans, n'était pas présent lors du passage du Droit.
De son côté, Mme Pierre attendait son bébé le 19 décembre dernier. Son fils, toujours sans nom au moment d'écrire ces lignes, pesait six livres et six onces à la naissance. « J'aimais bien le nom Sébastien mais son père hésite », a fait part la nouvelle mère.
Il s'agit du deuxième garçon de Mme Pierre, Marc-Andy Charles est né il y a 19 mois.
Les deux soeurs ont souri quand des journalistes leur ont demandé si elles étaient surprises par ces naissances quasi simultanées. C'est qu'elles multiplient les coïncidences au fil des ans.
« J'ai en mon premier bébé et ma soeur a eu son deuxième presque en même temps », rappelle Mme Pierre.
« De plus, nous sommes nées le même mois. Je suis née un 24 mars et elle un 29 mars, ajoute Mme Fils. 
À l'Hôpital Montfort, on s'est réjoui de cette double naissance. 
«Toute l'équipe de Montfort tient à féliciter les nouveaux parents, a déclaré le Dr Bernard Leduc, président-directeur général. Nous leur souhaitons beaucoup de bonheur et nous sommes honorés d'avoir partagé un moment aussi précieux avec cette famille.»
Une dizaine de bébés «en lice» pour décrocher la palme du bébé de l'année. 
«Les hôpitaux d'Ottawa communiquaient entre eux tard hier mardi soir pour tenter de déterminer le premier bébé de l'année. À l'Hôpital d'Ottawa, il est arrivé à minuit et quart», a informé Christine Sigouin, porte-parole de l'Hôpital Montfort.
À Gatineau
Sur la rive outaouaise, c'est Océane Rollin qui a vu le jour en premier. La fille de Stéphane Rollin et Cynthia Mathieu est née à la Maison de naissance de l'Outaouais à 1 h 52. Son arrivée n'a toutefois pas surpris le couple autant qu'on puisse le croire. 
«C'était un running gag dans ma famille depuis qu'on a appris la date où elle devait naître. Elle était due aujourd'hui. Mais quand elle est sortie à cette heure-là, ma famille pensait qu'il était trop tard. Finalement, Océane a été la première!» s'est réjouie Mme Mathieu.
Cette dernière a commencé son travail à 18 h 30 et a donné naissance à sa fille de huit livres et trois onces et demie sans l'aide de l'épidurale.
«Je suis très fière qu'elle soit la première», a conclu la mère, qui a donné naissance à son premier enfant, Liam, en 2011.
Ailleurs au Québec
Ailleurs au Québec, deux petites Montréalaises se sont brièvement disputé le titre de premier bébé de l'année, avant que celle née à l'Hôpital général juif de Montréal remporte finalement l'honneur. Mila Aurora Matagic est née à minuit, une minute et huit secondes. Elle pèse sept livres et cinq onces.
Elle se porte bien, tout comme sa mère, Mélissa Thibodeau.
Le Centre hospitalier de St Mary avait annoncé plus tôt que le premier bébé de l'année 2014 au Québec était la petite Yara Lydia Salmi, née à minuit, une minute et 50 secondes.